Ilot de Tombelaine à Genets

De nos jours, l'îlot de Tombelaine fait partie du domaine privé de l'Etat, il constitue une réserve ornithologique depuis 1985.

L'histoire nous montre que l'aspect "réserve" et "lieu protégé" remonte bien plus loin que notre époque puisque que le lieu est clairement dédié a la retraite dès le XIIe siècle.

Bernard du Bec (1131 - 1149)

Bernard-le-Vénérable, moine du Bec et prieur de Cernon, fut, ainsi que l'attestent les anciennes pancartes de son abbaye, un religieux très-sage et très-éloquent. Il fut bénit par l'évêque Turgis, fondateur de la cathédrale d'Avranches. Il réforma, par ses exemples autant que par ses ordres, le relâchement que son prédécesseur avait laissé s'introduire, et il supprima les relations extérieures, si contraires au recueillement et à l'esprit de prières. Pour entretenir dans l'abbaye la piété et la ferveur, en 1137, il fonda un prieuré à Tombelaine, autre rocher aride voisin du Mont Saint-Michel, auquel il fit donner, au Moyen-Age, le nom de Mont aux deux Tombes, Mons ad duas tumbas

Trouvant fort propre aux méditations de la retraite spirituelle cet îlot isolé entre la mer et le ciel, ces deux immensités qui faisaient dire à Alfieri qu'il eût été poète, s'il eût su parler une langue quelconque, Bernard y bâtit une belle église dédiée à la Sainte-Vierge, avec des cellules pour un prieur et deux religieux; de plus il fit creuser une citerne et créa un jardin. Par ses soins les Bénédictins du Mont s'y succédaient alternativement, pour se retremper dans l'esprit de leur saint état. Bernard du Bec y vint souvent lui-même puiser les divines inspirations de la solitude.

Pendant qu'il veillait ainsi aux pierres vivantes destinées à la céleste Jérusalem, il ne négligeait pas le temple terrestre, où les âmes venaient se préparer à leur salut éternel. Il fit réédifier la partie septentrionale de la nef de l'église, que Roger II n'avait pas eu le temps de relever de ses ruines; il construisit ensuite, en 1135, sur les quatre piliers du transept, une haute et belle tour, dans laquelle il plaça deux cloches, ce qui était encore une rareté, et il enrichit la basilique de vitraux et d'ornements précieux.

Non content d'avoir fondé le prieuré de Sainte-Marie de Tombelaine, Bernard du Bec s'occupa aussi du prieuré de Saint-Michel de Cornwailles et du prieuré de Brion, à la limite de Genets et de Dragey. « Là, dit D. Le Roy, en parlant de ce dernier prieuré, il fit faire quantité de beaux bâtiments avec une gentille église, propre le tout à servir à la régularité. »

Source : Histoire du Mont Saint-Michel au péril de la mer et du mont Tombelaine par Joseph Deschamps du Manoir 1869.

Découvrez La Légende de Tombelaine avec notre partenaire Normandie Héritage.

Ilot de Tombelaine à Genets
Crédit photo : Normandie Héritage (Ilot de Tombelaine, genets)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Ilot de Tombelaine, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ilot de Tombelaine' à genets (manche 50530). De nos jours, l'îlot de Tombelaine fait partie du domaine privé de l'Etat, il constitue une réserve ornithologique depuis 1985. genets, manche

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 81099
  • item : Ilot de Tombelaine
  • Localisation :
    • Basse-Normandie
    • Genêts
  • Code INSEE commune : 50199
  • Code postal de la commune : 50530
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : îlot
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Date de protection : 1936/10/09 : classé MH
  • Date de versement : 1993/11/22

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de l'etat 1992
  • Détails : L'îlot situé dans la baie du Mont-Saint-Michel (cad. D 668 à 671) : classement par arrêté du 9 octobre 1936
  • Référence Mérimée : PA00110408

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Normandie Héritage est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Ilot de Tombelaine à Genets. par Normandie Héritage
Ilot de Tombelaine, genets
Ilot de Tombelaine à Genets. par Normandie Héritage
Ilot de Tombelaine, genets

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.