Château de Madaillan à Madaillan

La tour est à éperon, ruinée, conserve un rez-de-chaussée aveugle. Le corps de logis attenant, avec un Ierr niveau voûté en berceau, servant autrefois d'écurie et de salle de garde (et probablement de cellier) , est surmonté d'une vaste salle dotée d'une cheminée ménagée dans l'épaisseur du mur sud, desservie par un escalier en vis, le IIIe niveau étant affecté à la défense. La Grosse tour (environ 13 x 16 m) à l'ouest compte 5 niveaux non voûtés coiffés d'un toit en pavillon.

Le château, isolé à l'extrémité d'un éperon de confluence dominant les petites vallées des ruisseaux de Bourbon et de Saysset, est séparé du plateau à l'est par un large fossé. G. Tholin et P. Bénouville, qui ont consacré une monographie au château, puis J. Gardelles, estiment que la construction initiale date du IVe quart du XIIIe siècle, vers 1285-1289, édifiée pour les du Fossat, lignage noble parmi les plus puissants d'Agenais : les constructions, circonscrites dans une enceinte quadrangulaire, paraissent alors se limiter à une tour fortifiée en éperon à l'est, attenante à une salle-basse voûtée. La 1ère mention du castrum date de 1307, dans un document où il est fait état de la résidence seigneuriale ("domo et castro") ; des travaux d'agrandissement ont probablement été effectués vers le tout début du XIVe siècle pour Amanieu III du Fossat, avec notamment l'aménagement d'un corps de logis greffé sur la salle-basse et la construction de l'enceinte extérieure crénelée.

La construction de la tour ouest dite la Grosse tour, accolée au corps de logis, semble immédiatement postérieure à la restitution en 1342 de la forteresse à Amanieu III après sa confiscation par le roi de France. D'ultimes travaux d'agrandissement sont effectués vers la fin du XIVe siècle, portant sur le doublement en profondeur de l'ancien logis (partie sud détruite) . Durant les guerres de Religion, le château servant de camp retranché aux protestants, est assiégé en vain par Monluc en 1575 ; plus que les dégâts occasionnés par le siège (la brèche dans l'enceinte à l'ouest) , il semble que la destruction de la tour à éperon et d'une partie du logis soit le fait de la volonté des protestants de mettre la place hors de défense avant sa restitution aux catholiques. Longtemps abandonné, le château a été partiellement restauré au XIXe siècle (propriété de J. Bourousse de Laffore) et XXe siècle.

Château de Madaillan à Madaillan
Crédit photo : Contributeur anonyme (château de Madaillan, madaillan)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

château de Madaillan, Le château, isolé à l'extrémité d'un éperon de confluence dominant les petites vallées des ruisseaux de Bourbon et de Saysset, est séparé du plateau à l'est par un large fossé. G. Tholin et P. Bénouville, qui ont consacré une monographie au château, puis J. Gardelles, estiment que la construction initiale date du 4e quart du 13e siècle, vers 1285-1289, édifiée pour les du Fossat, lignage noble parmi les plus puissants d'Agenais madaillan, lot et garonne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 73715
  • item : château de Madaillan
  • Localisation :
    • Aquitaine
    • Lot-et-Garonne
    • Madaillan
  • Lieu dit : Château de Madaillan
  • Code INSEE commune : 47155
  • Code postal de la commune : 47360
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : château
  • Etat :
    • Etat courrant du monument : mauvais état (suceptible à changement)

Dates et époques

  • Périodes de construction : 4 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 13e siècle
    • 4e quart 13e siècle
    • 14e siècle
    • 1ère moitié 14e siècle
  • Enquête : 1998
  • Date de protection : 1950/06/20 : inscrit MH
  • Date de versement : 1999/11/23

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 4 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • moyen appareil
    • pierre de taille
    • pierre
  • Couverture : On remarque 4 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • toit en pavillon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est tuile creuse
  • Autre a propos de la couverture :
    • Un mode de couvrement relevé : 'voûte en berceau plein-cintre'
  • Etages :
    • Etage type : 4 étages carrés
  • Escaliers : 3 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • escalier en vis
    • en maçonnerie
    • escalier dans-oeuvre
  • Décoration de l'édifice :
    • Le décor est composé de : 'sculpture'
  • Ornementation :
    • La seule ornementation connue est 'armoiries'
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : les armoiries des du fossat sont sculptées sur la cheminée du rez-de-chaussée de la grosse tour. propriété privée
  • Auteur de l'enquête MH : Beschi Alain
  • Référence Mérimée : IA47001561

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Utilisateur anonyme est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.