Tour d'Avance à Fargues sur ourbise

Avance (Saint Martin), ancienne paroisse dont l'église est détruite, son territoire à été attribué aux communes de Durance et de Fargues. la Tour d'Avance (la tor d'avanssa) est dans le commune de Fargues (aujourd'hui Fargues-sur-Ourbise).

Il n'est pas certain que la maison de La Tour d'Avance fut templière avant d'être hospitalière. Quoiqu'il en soit, l'établissement était une place forte importante. L'enceinte rectangulaire comprenait au sud-ouest la chapelle dédiée à Saint-Martin et au nord-est un bâtiment d'habitation. Au nord-ouest, on trouve une énorme tour carrée flanquée d'une tourelle. (Source : L'Ordre des Templiers, Petite encyclopédie par Ivy-Stevan Guiho édition l'Harmattan page 151.)

Commanderie d'Argentens

La commanderie d'Argentens fut une des plus importantes de la langue de Provence, dans l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, après les grands prieurés de Toulouse, de Saint-Gilles et le bailliage de Manosque. Elle était située près la vigne du roi aux environs de Nérac. De cet établissement religieux et militaire dépendaient les suivants :

  • Romestaing en 1553;
  • Cours, Saint-Roman, Casteljaloux en 1618;
  • la paroisse de Bachas en 1667;
  • Blaye en 1668;
  • Mazerolles, Saint-Sylvestre, Auzac et Grignols en 1685;
  • Bonglon, Argenton, Roussignac en 1690;
  • Angey, Agassac, même année;
  • Gardère en 1718;
  • Nérac en 1720;
  • Suis en 1723;
  • Cessales en 1725;
  • Graoulou Fargues en 1727;
  • Asques en 1730;
  • Calignac, Espiens, Montgaillard, Nazaret, Sainie-Radegonde, Solomés en 1754;
  • La Tour-d'Avance, Yeyries en 1755;
  • Barbefére en 1756;
  • Villeneuve-de-Marsan en 1757;
  • Puy-fortaiguille , Sahuc en 1773.

Les commandeurs d'Argentois, dont on trouve la trace aux archives départementales de la dela Haute garonne,salle de Malte sont : françois de Gouzon en 1553, Octavio de Castellane et 1599, Christophe de ceytes Caumont en 1636, Alexandre de Banque en 1654, François de Tessemanes, Chasturel Brunet en 1662, Paul Antoine de Village de la Chassaigne en 1691.

Source : Revue d'Aquitaine journal historique de Guienne, Gascogne, Béarn, Navarre... 1856-1870.

Henri de Navarre

Henri de Navarre, lorsqu'il était à Durance, aimait beaucoup à venir au milieu des moines dans ce prieuré qu'il avait pris sous sa protection et auquel il donna un jour ce mayne toujours appelé Bourdiou dou Rey qui en est à une portée de fusil. Il a lui-même parlé de la grange dans une lettre bien connue dans le pays, depuis envoyée à Paris où elle dort dans quelque carton des Archives nationales ; l'on aurait peut-être grand peine à la retrouver. Il y écrivait « Mais je me trouve très-bien dans ma retraite avec les moines, qui me donnent, pour soutenir mes forces et égayer mes longues soirées, d'assez bonne piquette ». Les délices d'Henri IV étaient ce parc et cette forêt réservée de Durance, à l'orée desquels était la grange et où il se livrait avec ses gentilshommes, souvent avec la cour tout entière, à cette passion pour la chasse qu'avait développé en lui un constant besoin d'aventures et d'exercices corporels violents. La campagne de Nérac où le reyot était trop connu, était loin de lui offrir l'équivalent de ce vaste parc perdu dans les Landes, création d'Antoine de Bourbon, et encore moins le mystère de ces solitudes favorable aux escapades amoureuses avec les filles de la reine.

La Tour d'Avance posée au milieu des bois, ainsi qu'une sentinelle aux avant-postes était un des rendez-vous ordinaires des promenades et des chasses royales, une trop bonne description en a été donnée dans la Légende du jeune Henry pour qu'il soit besoin de la reprendre :

« La Tour d'Avance était alors une des stations du parc de Durance, enclos de chasse dont la Tour-Neuve, à l'opposé, était une autre station. La clôture, à part les nombreux gardes et les peines sévères qui servaient à la faire respecter, n'avait d'autre garantie que des poteaux, distancés de quelques toises, surmontés d'une botte de paille, comme on fait encore dans le pays quand on veut couper le parcours aux troupeaux dans les jeunes semis. Ce signal, consacré par l'usage, est accepté par tous sous le nom de birobacqué.

Cette tour carrée à trois étages, flanquée au nord est d'une tour ronde pour l'escalier à vis qui dessert les appartements, est encore debout et toujours solitaire. A son midi s'élevait une chapelle, réduite depuis sa ruine à servir d'étable, et qui fut autrefois l'église de la paroisse Saint-Martin de la Tour d'Avance. C'est encore un de ces donjons que l'occupation anglaise a restaurés, sinon construits, et qui devaient servir d'étape aux hommes d'armes en mission à travers ces profondes et inhospitalières solitudes ».

Source : Société archéologique de Bordeaux (1874)

Tour d'Avance à Fargues sur ourbise
Crédit photo : GRIFFON (Tour d'Avance, fargues sur ourbise)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Tour d'Avance, Cette tour carrée à trois étages, flanquée au nord est d'une tour ronde pour l'escalier à vis qui dessert les appartements, est encore debout et toujours solitaire. A son midi s'élevait une chapelle, réduite depuis sa ruine à servir d'étable, et qui fut autrefois l'église de la paroisse Saint-Martin de la Tour d'Avance. fargues sur ourbise, lot et garonne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 73300
  • item : Tour d'Avance
  • Localisation :
    • Aquitaine
    • Lot-et-Garonne
    • Fargues-sur-Ourbise
  • Code INSEE commune : 47093
  • Code postal de la commune : 47700
  • Ordre dans la liste : 9
  • Nom commun de la construction : 2 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • fort
    • édifice fortifié
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 13e siècle
    • 14e siècle
  • Date de protection : 1967/02/16 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/06/11

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :6 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • tour
    • enceinte
    • donjon
    • élévation
    • toiture
    • chapelle
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détail :
    • Les façades et les toitures de la tour du donjon
    • les restes de la chapelle et de l' enceinte (cad. AE 29, 28) : inscription par arrêté du 16 février 1967
  • Référence Mérimée : PA00084117

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de GRIFFON est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par GRIFFON :

Photographie prise le 09 juin 2012 par Griffon d'Argent

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.