Eglise prieurale, église du chapitre de chanoinesses, puis de l'abbaye et actuellement église paroissiale Notre-Dame à Leigneux

L'église, à chevet plat, est bâtie en petits moellons de granite et de grès, recouvert d'un enduit au ciment (sauf sur la façade occidentale, à pierres apparentes). Les angles et les encadrements de baies sont en pierre de taille. Le clocher est bâti en assises alternées de brique et de pierre de taille. Une corniche en briques court sur l'ensemble des murs. L'église présente un plan en croix latine depuis le rajout sur le vaisseau unique de deux chapelles latérales. La nef et les chapelles sont couvertes d'un lambris à compartiments, la tribune est voûtée d'arêtes. Le vaisseau principal est couvert d'un toit à longs pans, les chapelles de toits à croupe, en tuile mécanique. Le clocher est couvert d'une flèche à égouts retroussés en ardoise.

Les substructions de l'église actuelle pourraient remonter au 11e ou 12e siècle. Eglise du prieuré, puis du chapitre de chanoinesses transformé en abbaye, elle devient église paroissiale en 1829. L'édifice connaît quelques modifications et surtout des embellissements intérieurs à la fin du 17e et au 18e siècle, suivant la fortune croissante du prieuré. Le lambris de couvrement (étudié) est commandé en 1679, la sacristie en 1680. Les fenêtre semblent avoir été remaniées (baies en plein-cintre) en 1735, date lue par Vincent Durand sur la baie axiale. Entre 1755 et 1758, l'architecte Michel Carestia, de Roanne, est chargé de divers travaux, commandes sur le mobilier et le décor peint, et réalise le perron. Le lambris de couvrement et la charpente sont refait en 1849 ; en 1859, l'architecte Chambeyron agrandit l'église de deux chapelles latérales, dédiées à la Vierge et à Saint-Roch. Les initiales des deux patrons de l'église sont reprises sur l'enduit décoratif réalisé en façade en 1897 (décapé dans les années 1970) ; par contre un projet de décor mural intérieur, dessiné par l'architecte Tardieu et daté de 1892, n'a finalement pas été réalisé. En 1921, Montorier, architecte de Boën, consolide le clocher avec un parement de brique et de pierre (travaux repris 30 ans plus tard par Blottin et Albert, entrepreneurs à Saint-Etienne).

Source : Ministère de la culture.

Eglise prieurale, église du chapitre de chanoinesses, puis de l'abbaye et actuellement église paroissiale Notre-Dame à Leigneux
Crédit photo : Chloé Dufour (Eglise prieurale, église du chapitre de chanoinesses, puis de l'abbaye et actuellement église paroissiale Notre-Dame, leigneux)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Eglise prieurale, église du chapitre de chanoinesses, puis de l'abbaye et actuellement église paroissiale Notre-Dame, L'église, à chevet plat, est bâtie en petits moellons de granite et de grès, recouvert d'un enduit au ciment (sauf sur la façade occidentale, à pierres apparentes). Les angles et les encadrements de baies sont en pierre de taille. leigneux, loire

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 69384
  • item : Eglise prieurale, église du chapitre de chanoinesses, puis de l'abbaye et actuellement église paroissiale Notre-Dame
  • Localisation :
    • Rhône-Alpes
    • Leigneux
  • Lieu dit : le Bourg
  • Code INSEE commune : 42119
  • Code postal de la commune : 42130
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Années :
    • 1679
    • 1735
    • 1849
    • 1859
    • 1921
  • Enquête : 2001
  • Date de versement : 2004/12/10

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 4 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • enduit
    • brique
    • grès
    • granite
  • Couverture : On remarque 4 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • flèche polygonale
    • croupe
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 2 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • tuile mécanique
  • Autre a propos de la couverture : 2 modes de couvrement répertoriés :
    • voûte d'arêtes
    • lambris de couvrement
  • Etages :
    • Etage type : 1 vaisseau
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • Typology : 'chevet plat'
  • Plan :
    • Plan Type 'plan en croix latine'

Monument et histoire du lieu

  • Edifice contenant : Prieuré, chapitre de chanoinesses puis abbaye
  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • Cette construction a été affectée a l'usage de : église paroissiale

Autre

  • Divers : 2 informations diverses sont disponibles :
    • région rhône-alpes
    • propriété de la commune du patrimoine culturel
  • Auteurs de l'enquête MH :
    • Monnet Thierry
    • Pissochet Véronique
  • Référence Mérimée : IA42000678

Le dossier complet est disponible : Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Chloé Dufour est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.