Quartier Rochambeau à Vendome

Ville ancienne. Sous-préfecture Tribunal de Ier instance, Société d'agriculture, Collège communal, 7771 habitants.

Cette ville est dans une situation très-agréable, au pied d'un coteau couvert de vignes, sur le Loir, qui s'y divise en deux branches et alimente plusieurs canaux. Elle est bien bâtie, bien percée, et dominée par les ruines pittoresques de l'ancien château des ducs de Vendôme, d'où l'on jouit d'une vue délicieuse sur une suite non interrompue de coteaux ombragés, et de sites champêtres qui se réfléchissent dans le Loir, et dont les châteaux de Meslay et de Rochambeau sont les principaux ornements. Il ne reste plus aujourd'hui que les ruines de son antique château, autrefois entouré de fossés profonds et de murailles flanquées de six grosses tours. On remarque a Vendôme un beau collège ; un quartier de cavalerie ; une jolie fontaine en marbre ; l'église Saint-Martin, convertie en halles ; plusieurs jolies promenades ; une petite salle de spectacle, et une bibliothèque publique de 3000 volumes.

Le manège Rochambeau de Vendôme se situe au centre même du quartier militaire entre les deux bras du Loir, à la limite des zones inondables. Il fait partie de tout un ensemble de bâtiments militaires (écuries, logements, etc.) créés dès les années 1821 pour accueillir un régiment de cavalerie au grand complet et éviter ainsi la dispersion des troupes en divers lieu (caserne de Montoire, lieux dans Vendôme même, etc.). La nécessité d'un grand manège avait été mentionnée dès l'origine pour permettre une meilleure instruction des cavaliers. De nombreuses contraintes financières, techniques (terrain marécageux, agrandissement, modifications successives du mode de charpente) ont reporté la mise en oeuvre de ce programme de construction qui ne fut réalisé qu'en 1856-1857. L'architecture de l'édifice peut sembler banale. Elle s'intègre cependant tout à fait dans le mode de construction du quartier et forme, avec les bâtiments existants, un ensemble de fort belle allure. La bâtisse employée (pierre de taille en soubassement, pierre de moyenne dimension puis blocage recouvert d'enduit) apporte une certaine animation sur ces longues façades qui peuvent sembler d'abord un peu monotone. De même, les fenêtres en plein-cintre qui scandent les façades longitudinales du manège introduisent une notion de travée que l'on retrouve dans les bâtiments des écuries avec les portes surmontées d'arc en plein-cintre ou les fenêtres rectangulaires. La charpente du manège est, quant à elle, un document exceptionnel.

Conçue selon le système inventé en 1837 par l'ingénieur Camille Polonceau, elle présente l'association d'éléments en bois, en fer et en fonte : les arbalétriers en bois sont soutenus par des contrefiches en fonte reliées entre elles par des tirants de fer. Ce type de charpente fut préconisé pour couvrir les manèges militaires de 1ère classe comme le stipulait la circulaire du 21 septembre 1854. Très peu de charpentes de ce type subsistent encore aujourd'hui en région Centre elle est la seule à être visible et en relatif bon état (la toiture est à refaire). Cette position d'unicum renforce s'il en est besoin l'intérêt patrimonial du manège.

Source : Guide pittoresque portatif et complet, du voyageur en France par Girault de Saint-Fargeau et Ministère de la culture.

Quartier Rochambeau à Vendome
Crédit photo : nhasle (Quartier Rochambeau, vendome)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Quartier Rochambeau, Le manège Rochambeau de Vendôme se situe au centre même du quartier militaire entre les deux bras du Loir, à la limite des zones inondables. Il fait partie de tout un ensemble de bâtiments militaires (écuries, logements, etc.) créés dès les années 1821 pour accueillir un régiment de cavalerie au grand complet et éviter ainsi la dispersion des troupes en divers lieu. vendome, loir et cher

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 69065
  • item : Quartier Rochambeau
  • Localisation :
    • Centre
    • Loir-et-Cher
    • Vendôme
  • Lieu dit : quartier Rochambeau
  • Code INSEE commune : 41269
  • Code postal de la commune : 41100
  • Ordre dans la liste : 19
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : caserne
  • Etat :
    • Etat courrant du monument : désaffecté (suceptible à changement)

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • milieu 19e siècle
  • Année : 1856
  • Type d'enregistrement : site ; abords d'un monument historique
  • Date de protection : 2002/07/02 : inscrit MH

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :3 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • écurie
    • charpente
    • manège
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers : 3 informations diverses sont disponibles :
    • propriété de la commune
    • propriété de l'etat le manège en totalité (cad. ar 544)
    • 543) type
  • Référence Mérimée : PA41000024

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de nhasle est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par nhasle :

Le Quartier Rochambeau et l'abbaye de la Trinité vus depuis le château de Vendôme

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.