Pigeonnier à pans de bois de la Restrie à Poce sur cisse

Pocé est une commune d'environ 850 habitants. Situé entre la petite rivière de la Ramberge et la route départementale qui va de Château-Regnault à Amboise, il communique a la Loire par la rivière de Cisse dans laquelle se jette la Ramberge, entre Perroux et la Mazère, et qui se perd elle-même dans la Loire en amont de la ville de Tours.

Pocé tire son nom du château seigneurial qui s'élève sur la rive droite de la Ramberge. La terre de Pocé était une des quarante-cinq terres titrées, et une des vingt-six baronnies de la Touraine. A cela se bornent, à peu près, tous les détails que l'histoire nous donne sur cette seigneurie.

Louis-Pierre d'Hozier, dans son Armorial de France, nous apprend que Marie de Sainte-Maure, dame de Rivarennes, épousa Pierre de la Rocherousse, seigneur de Pocé, et que, de concert avec lui, elle vendit, en 1388 et en 1390, le fief dont il était titulaire, à Marie, fille et héritière de Frédéric II, roi de Sicile.

Si maintenant nous songeons que Sainte-Maure était un des dix greniers à sel de la Touraine ; que les barons de Sainte-Maure relevaient du roi de France, non à titre de bénéfice, mais à titre héréditaire, et qu'ils se disaient seigneurs de Sainte-Maure par la grâce de Dieu ; si nous ajoutons qu'ils étaient au nombre des huit barons de Touraine auxquels appartenait le privilège de porter sur leurs épaules l'archevêque de Tours le jour de son intronisation, nous pourrons conclure de l'alliance de cette maison avec les Pocé que ces derniers n'étaient pas les plus minces barons de la Touraine, et qu'ils ont dû prendre une large part aux faits dont se compose l'histoire de cette province.

Ils ne s'attendaient guère que leur château passerait un jour dans les mains d'un industriel. Ils n'auraient jamais pu croire que là où avait résonné le bruit des armes, et où avaient flotté les éclatantes bannières, on entendrait le bruit du marteau, et qu'on n'y verrait s'élever dans les airs que la fumée d'une fonderie.

Le château de Pocé est devenu la propriété d'un maître de forges, et deux hauts-fourneaux remplacent aujourd'hui les portes fortifiées qui protégeaient sans doute le corps du château.

Quelles paroles égaleraient la muette éloquence de ce contraste, et quelle leçon d'histoire serait aussi féconde que ce spectacle ! On voit ainsi résumées devant soi les révolutions qui, depuis trois siècles, se sont accomplies en France : la destruction de la féodalité, l'accession de ce qu'on nomait alors la roture à la propriété nobiliaire, et la substitution de l'industrie aux arts guerriers.

Source : Le Magasin pittoresque.

Pigeonnier à pans de bois de la Restrie à Poce sur cisse
Crédit photo : Fanfan1964 (Pigeonnier à pans de bois de la Restrie, poce sur cisse)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Pigeonnier à pans de bois de la Restrie, Pocé est une commune d'environ 850 habitants. Situé entre la petite rivière de la Ramberge et la route départementale qui va de Château-Regnault à Amboise, il communique a la Loire par la rivière de Cisse dans laquelle se jette la Ramberge, entre Perroux et la Mazère, et qui se perd elle-même dans la Loire en amont de la ville de Tours. poce sur cisse, indre et loire

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 64529
  • item : Pigeonnier à pans de bois de la Restrie
  • Localisation :
    • Centre
    • Indre-et-Loire
    • Pocé-sur-Cisse
  • Adresse : 110 route de Saint-Ouen-les-Vignes
  • Code INSEE commune : 37185
  • Code postal de la commune : 37530
  • Ordre dans la liste : 5
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : pigeonnier
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 16e siècle
    • 17e siècle
  • Date de protection : 1989/06/08 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/09/14

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détails : Pigeonnier de la Restrie (cad. A 1118) : inscription par arrêté du 8 juin 1989
  • Référence Mérimée : PA00097917

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Fanfan1964 est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.