Patrimoine historique de Dinard

Dinard est un charmant village situé à 4 kilomètres de Saint-Malo, à 3 kilomètres de Saint-Servan, et que sépare de ces deux villes une baie formée à l'Ouest de l'embouchure de la Rance.

Dinard a été, depuis quelques années, l'objet d'une transformation complète. Une église a été bâtie sur une hauteur escarpée (25 min environ de la cale de débarquement). Sur les hauteurs voisines et sur les falaises autrefois complètement nues, qui dominent l'embouchure de la rivière, la rade et la mer se sont groupées d'élégantes maisons et de villas entourées de jardins.

« Ces constructions,dit M.Bertrand Robidou (Saint-Malo, Saint-Servan et ses environs), suivent deux directions principales. Il y a le Dinard maritime, industriel et marchand, qui se presse aux alentours de la grève et sur la route circulaire, élevée et pittoresque, qui la contourne. Sur ce point, la montagne de dur granit qui obstruait la route est chaque jour échancrée par la mine et par la pioche pour faire place aux maisons, et les précipices ouverts disparaissent derrière les nouveaux édifices, dont la base descend jusque dans les flots. Toutes ces constructions, s'élançant de la mer, des rochers ou de la montagne, font à la baie un encadrement de coquettes auberges, d'élégantes boutiques, de magasins et d'hôtels, et, comme chacun bâtit à son gré, que le terrain est très-accidenté, le coup d'oeil est sans cesse varié par le site ou par le caprice du constructeur...

« Au-dessus de cette anse maritime, il y a, sur le haut plateau d'où la vue embrasse la mer, les deux villes et tout le pays, le nouveau Dinard, qui n'a pas encore atteint ses proportions normales, mais qui se développe rapidement. Les constructions charmantes, quoique d'un style un peu fantaisiste, qui couronnent le sommet de la montagne, produisent un bel effet. Elles se relient au quartier inférieur, ou à l'ancien Dinard, par des escaliers taillés dans le roc, et dont les volées sont graduellement conduites, par des courbes. jusqu'au niveau de la rue qui descend à la mer. Ce plateau rejoint, par son extrémité opposée, l'anse admirable, où sont établis les bains de mer... »

Les femmes de Dinard portent une coiffure singulière qui rappelle assez la forme d'un casque et qui a souvent tenté le crayon des artistes.

Dinard a deux plages : l'une en face de Saint-Servan, où les riverains se baignent et où le couvent possède des cabines de bains, sous les grands arbres de son jardin ; l'autre, sur la grève de l'Écluse, située au Nord Ouest, du côté de la pleine mer. Les hommes et les femmes s'y baignent ensemble. Le sable y est d'une grande finesse.

Comme monument, Dinard n'a que les ruines d'un prieuré, fondé en 1324 par les frères Olivier et Geoffroy de Montfort. Ce prieuré, transformé en habitation particulière, est occupé aujourd'hui par le consul d'Angleterre, qui l'ouvre complaisamment aux visiteurs. La chapelle, en partie détruite, renferme les tombeaux bien conservés des deux fondateurs.

De nombreux chemins ombragés permettent de faire, autour de Dinard, de longues promenades à l'abri du soleil. On peut aller ainsi à la pointe de la Vicomté, qui occupe un site charmant sur le bord de la Rance.

La promenade des falaises est belle, surtout au delà de Saint-Énogat (1500 mètres de Dinard), qui fait suite à Dinard et où les étrangers trouvent quelques installations agréables. Ces falaises, d'un accès facile, offrent des points de vue pittoresques et variés.

Dinard la sortie de la messe avec ses caleches.

Description de Dinard

Dinard, commune Française du département ille et vilaine avec 90 sites répertoriés ou simplement présentés pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 10 lieux-dits à Dinard : les landes ; la grande lande ; la petite lande ; les 4 chemins ; les halles ; la rabine ; mon repos ; les jardins de la fontaine ; le clos de l epine ; le foutel.

Edifices, monuments classés à Dinard

Bâtiments classés de Dinard (Source open data), Dinard possède 5 bâtiments ou espaces classés. On peu citer :

  1. Ile Harbour et son fort référence officielle : PA00090540 ;
  2. Maison dite du Prince Noir (Georges-V (avenue) 70bis ; Grande-Rue ( ) 70 (anciennement) référence officielle : PA00090541 ;
  3. Manoir de la Baronnais référence officielle : PA00090542 ;
  4. (Chevaliers-de-Montfort (rue des)) référence officielle : PA00090543 ;
  5. Tennis-club (Alain-Gerbault (rue) 12) référence officielle : PA00132549
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Lieux de culture à Dinard

Bibliothèques de Dinard, Dinard possède 2 bibliothèques à proximité :

  • bibliotheque municipale (passage du bocage 35800 Dinard)
  • mediatheque de st lunaire (boulevard des cap-horniers 35800 Saint-Lunaire)
    local situé centre culturel jean rochefort

Cinemas de Dinard, Dinard dispose de 2 salles de cinéma :

  • familial (bd de la plage, 35800 saint-lunaire)
  • 2 alizes salle la mouette (2 bd albert 1er, 35800 dinard)

Statistique Dinard

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 35800
Code Insee : 35093
Longitude : -2.090707
Latitude : 48.617829
Population totale : 10988 habitants
lieu dit : 10
allee : 18
avenue : 29
boulevard : 11
chemin : 10
hameau : 10
impasse : 35
place : 9
plage : 1
quai : 1
rue : 177
square : 1

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Dinard
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
casino, piscine dit le Casino Balnéum.
Le casino-Balnéum comprenait trois niveaux, l'entrée de plain-pied avec l'avenue du Président Wilson se trouvait au 3ème niveau où étaient disposés les salons de jeux ainsi qu'un théâtre de 875 places et un salon de lecture.

Maison de villégiature balnéaire, mairie, bibliothèque dite villa Eugénie
Maison de plan rectangulaire cantonnée de tours circulaires à toiture conique. Lucarnes à frontons courbes. Garde-corps et terrasse à balustres. Pavillons d'entrée détruits. Intérieur remanié : escalier central détruit, escalier secondaire en place dans tourelle d'angle nord-ouest.

Maison dite Fleur d'Automne
Maison de plan massé avec porche dans oeuvre, angle à pans coupés, bow-window sur l'angle. Balcons en bois. Toiture débordante à aisseliers décoratifs. Lucarne de toiture à pans coupés donnant une meilleure clarté.

Maison dite Greystones
La villa Greystones reprend l'appellation d'une ancienne demeure élevée à cet emplacement pour la famille Michaut vers 1896.

Maison dite Iquique
Maison de taille moyenne de plan massé avec rez-de-chaussée très surélevé permettant l'installation d'un garage dans le soubassement. Entrée centrale. Les encadrements des baies sont en brique polychrome ainsi que les chaînages d'angle.

Maison dite Clair de lune
Maison composée de deux corps de bâtiments décalés sur l'angle nord-est et reliés par une galerie en bois à plusieurs niveaux de circulation. Façade sur mer donnant sur un jardinet. Présence de balcons et de bow-windows. Belles huisseries extérieures. Décor intérieur éclectique avec cheminées de différents styles dont celles des étages de style art nouveau.

Maison de villégiature balnéaire dite villa de Mortemart, puis dite villa Saint-Germain
Villa de grande dimension construite sur un site stratégique avec vue splendide aux quatre coins cardinaux : à l'est sur l'embouchure de la Rance et la ville de Saint-Servan, au nord sur la ville historique de Saint-Malo, à l'ouest sur la haute mer et la Pointe de la Malouine, et au sud sur la plage de l'Ecluse.

Maison de villégiature balnéaire dite villa Mercédès
Maison construite pour M. H. Ruhl, directeur de l'hôtel Royal entre 1903 (date d'acquisition du terrain à M. Poussineau) et 1910 (première date connue d'imposition de la maison) . Elle a été agrandie en 1924 d'une salle de billard accolée à droite de la façade antérieure et d'un vestibule d'entrée vitré situé sur la façade arrière.

Maison dite Fantasia
Maison de plan rectangulaire couverte d'une toiture en terrasse entourée d'un appentis en ardoise, avec autrefois un garde-corps en bois. La travée latérale de l'entrée est affirmée par une ouverture en plein cintre sur deux niveaux dans laquelle s'intègre en rez-de-chaussée un porche à colonnes cylindriques.

Maison dite Alizia
Maison de taille moyenne de plan massé avec tourelle d'angle au sud-est couverte d'une toiture conique. Façade antérieure sur jardin à rez-de-chaussée surélevé accessible par un escalier droit parallèle à la façade. Baies cintrées. Façade latérale sur rue avec bow-window. Gargouilles en béton.

Maison de villégiature balnéaire dite villa Napoli
Maison construite sur un terrain escarpé avec parcelle traversante. Plan massé. Façade antérieure avec élévation ordonnancée à travées. Un escalier droit avec passerelle enjambe une courette dite à l'anglaise. La façade sur l'avenue George V, avec deux étages de soubassement, donne sur une cour plantée en terrasse.

Maison de villégiature balnéaire dite villa Ker Alice, dite villa Ker Kenta
Maison de grandes dimensions, à un étage carré et deux étages de comble. Les étages sont séparés par un bandeau horizontal en ciment. Plan de type complexe avec façades à décrochements. Toiture débordante à aisseliers et demi-croupe formant pignon en façade. L'entrée sur cour est abritée par un auvent en bois.

Maison de villégiature balnéaire dite villa la Garde
Maison de grandes dimensions avec plan de type complexe à plusieurs corps de bâtiments articulés autour d'un hall central de plan rectangulaire dit

Maison de villégiature balnéaire dite villa Port Salut, puis dite villa Cézembre
Maison construite en front de mer sur la pointe de la Malouine sur un terrain escarpé qui a nécessité la construction de plusieurs murs de soutènement. Un escalier extérieur permet l'accès à la plage dite du Port Salut. Maison en maçonnerie de granite avec éléments rapportés en bois.

Maison dite du Prince Noir
La maison du Prince Noir est l'un des rares témoins du passé dinardais, cette demeure de grand caractère daterait de la fin du XVe siècle et du tout début du XVIe pour certains, d'autres sources la placent au XIVe siècle, ce qui est plus probable dans la mesure ou la construction porte des marque de remaniements. Le manoir, propriété privée, est à présent une galerie d'art.

maison de villégiature balnéaire dite villa Roselys
Plan massé. Toit en terrasse bordé par une balustrade. Trois travées en façade. Baies cintrées à l'étage. Appuis de fenêtre en céramique avec décor de style art nouveau. Menuiserie travaillée. Façade arrière sans décor. Encadrement des baies et chaînages d'angle en ciment peint. Façade arrière actuellement enduite.

hôtel de voyageurs dit hôtel Eden.
Hôtel de style art déco construit sur une parcelle d'angle. Elévation avec arcades aveugles s'élevant sur 3 niveaux. Faux pilastres cannelés. Ouvertures de l'étage attique avec angles à pans coupés. Balcons triangulaires en mosaïque.

maison dite Ker Arlette.
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison dite Ker Arlette.' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite villa India
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite villa India' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite villa Delphine, dite villa Magdelena, dite la Prévalaye
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite villa Delphine, dite villa Magdelena, dite la Prévalaye' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite les Elfes
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite les Elfes' à dinard (ille et vilaine 35800).

Ile Harbour et son fort
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Ile Harbour et son fort' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite le Pré des Oiseaux
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite le Pré des Oiseaux' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite le Penhoët
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite le Penhoët' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite le Paradou
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite le Paradou' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite le Clos Fleuri, puis Margely
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite le Clos Fleuri, puis Margely' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite la Surprise
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite la Surprise' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite la Reine Hortense
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite la Reine Hortense' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite la Caleta
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite la Caleta' à dinard (ille et vilaine 35800).

maison de villégiature balnéaire dite la Maison des Bonshommes, dite château des Vieux Saints Bretons, dite villa Sunnisyde
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'maison de villégiature balnéaire dite la Maison des Bonshommes, dite château des Vieux Saints Bretons, dite villa Sunnisyde' à dinard (ille et vilaine 35800).