Logis de Nouailhas à Vicq sur breuilh

la Seigneurie de Vicq

La Seigneurie de Vicq est un membre détaché de celle de Magnac-Bourg, laquelle provenait de la célèbre et puissante baronnie de Pierrebuffière.

En 1515, par héritage, elle fut le lot de Jean de Salagnac, protonotaire apostolique qui devint ainsi seigneur de Vicq et fit construire le château. Par alliance, en 1569, elle passa dans la famille de la Roche-Aymond. En 1661, elle devint propriété de la famille La Bermondie d'Auberoche. En 1705, elle fut acquise par le célèbre Nicolas de la Reynie, lieutenant de police de Louis XIV, et échut en héritage à son neveu M. de Marcay, dont la veuve épousa en 1747 M. Just de Calignon, seigneur de Laffrey en Dauphiné.

La propriétaire actuelle du vieux château, qui fut à moitié démoli pendant la Révolution, et d'une bonne partie des anciens domaines, est Mme la baronne de Blomac, née Chérade de Montbron, qui descend des Calignon.

Un arpentement, de 1744, nous fait connaître à cette époque, sur la paroisse de Vicq, les domaines utiles de cette seigneurie.

Mais il serait intéressant de savoir sur combien de terres elle s étendait à l'origine.

Or, cette lacune est en partie comblée par un mémoire imprimé en 1787, au sujet d'un procès soutenu par la marquise de Vicq, dame Louise-Antoinette Broussol du Brossonnet du Pujet, veuve de M. Just de Calignon, devant le Parlement de Bordeaux. J'ai eu la bonne fortune de découvrir dernièrement cet intéressant document.

Voici les noms des tènements que j'y ai trouvés. Sur la paroisse de Vicq : Champarnaud, Pontroy, Bourdelas, Vergnas, Luchat, Bost-Maldent, Moulin de Noualhas ?, Cole, La Beylie, Pourchavet, Villeneuve, Grasmagnat, La Palisse, Lamerdie, La Regaudie, La Chapelle-au-Juge, Antesbe, partie de Souffas, de Nouaillas ?, de la Ribière.

En dehors de Vicq : La Chapelle-Hors-le-Bois, Freyssinet, La Beylie (Saint-Germain), Villemonteix, Briansolle, etc.

Dans ce mémoire, et pour les besoins de la cause, il est parlé de la suzeraineté de l'évêque de Limoges sur la seigneurie de Vicq. Cette suzeraineté dont on ne connaît pas l'origine était très ancienne.

Source : Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin 1937

Ier juillet 1778 : (Bardy, notaire à Limoges.) Bail par dame Catherine Texandier, veuve de Jacques de Léonard, chevalier, baron de Nieul, seigneur de Fressanges et autres lieux, demeurant à Limoges, rue du Mûrier, à François Breuilh, bourgeois du bourg du Château.

De huit domaines et corps de métairies dépendant du fief et seigneurie de Fressanges (trois à Fressanges, tin au Genest, un à las Vergnas et trois à Luchat), plus « le moulin appelé de Fressanges tournant et virant à deux meules à seigle », le tout situé dans la paroisse de Vicq.

Les rentes en froment, seigle, avoine, argent, sont dues aux seigneurs de Nouailhas, Magnac, commandeur de Sainte-Anne et curé de Vicq.

Le bail fut fait pour neuf ans moyennant 2.550 livres.

Source : Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin 1939

Logis de Nouailhas à Vicq sur breuilh
Crédit photo : doris (Logis de Nouailhas, vicq sur breuilh)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Logis de Nouailhas, Sur la paroisse de Vicq : Champarnaud, Pontroy, Bourdelas, Vergnas, Luchat, Bost-Maldent, Moulin de Nouaihas, Cole, La Beylie, Pourchavet, Villeneuve, Grasmagnat, La Palisse, Lamerdie, La Regaudie, La Chapelle-au-Juge, Antesbe, partie de Souffas, de Nouaillas, de la Ribière. vicq sur breuilh, haute vienne

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 143441
  • item : Logis de Nouailhas
  • Localisation :
    • Limousin
    • Haute-Vienne
    • Vicq-sur-Breuilh
  • Code INSEE commune : 87203
  • Code postal de la commune : 87260
  • Ordre dans la liste : 5
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : maison
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 17e siècle
    • 2e moitié 17e siècle
  • Date de protection : 1992/09/18 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/09/15

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :2 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • communs
    • logis
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détails : Façades et toitures du logis et des dépendances (cad. E 278) : inscription par arrêté du 18 septembre 1992
  • Référence Mérimée : PA00100531

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de doris est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.