Eglise Paroissiale Saint-Martin à Couqueques

Cette Paroisse est dans le district de l'Archiprêtré de Lesparre, actuellement annexe de Saint-Christophe de Castillon. Le Saint, Titulaire de cette Paroisse, était Saint Medard, si on s'en rapporte à des anciens pouilliés du Diocèse. Il est vrai que la lieve des quartieres de l'Archevêché, de l'année 1420, ainsi que celle de l'an 1546, lui donnent Saint Martin pour Patron; ainsi voilà des autorités pour & contre: reste à savoir laquelle doit être préférée; il semble que c'est celle des lieves, comme étant plus ancienne que celle des pouilliés, qui leur font certainement postérieurs.

Il existe des variantes sur la dénomination de cette Paroisse; on ta trouve appelée Ocoegues dans la lieve de 1420 , Octceques dans celle de 1546 Ecclesia Sancti Medardi de Coquercques, est-il porté dans un ancien manuscrit, dans lequel le revenu de cette Eglise n'est évalué qu'à 20 liv. Sancfus Medardus de Conoquonque, est-il énoncé dans le pouillié général de la France, imprimé en 1648. Enfin, dans un appeau Synodal de l'an 1708, on la trouve appelée Saint-Martin de Conques. Parmi ces variations sur le nom de cette Paroisse, comment fixer la véritable dénomination ? Le plus court est de s'en tenir à celle qu'elle porte maintenant, qui est celle de Couqueques. Ce n'est que par l'appeau synodal de 1708, qu'il paraît que Saint-Martin de Couqueques était annexe de Saint-Christoly de Castillon ; car toutes les autres lieves & pouilliés font mention de cette église, comme étant libre & maîtresse de ses droits ; ce qui fait présumer que cette union doit être assez récente. Il y a lieu de penser que le peu de revenu attaché à cette église mettait un Prêtre hors d'état de la desservir et que ce fut pour pourvoir au service qu'on l'annexa à celle de Castillon: car, en mettant à deux cens francs les vingt livres dont elle jouissait vers le milieu du treizième siècle , il n'est pas possible qu'un Prêtre ait pu y subsister; c'est sans doute, ce qui en a déterminé l'union à celle de Saint-Christoly de Castillon.

Il est porté dans les Mémoires qui ont été fournis sur cette dernière Paroisse, que le Chapitre de Luçon en était le gros Décimateur, & que cette dîme avait été inféodée ; il n'y est pas dit un seul mot de celle de Couqueques, ainsi elle fait partie de cette inféodation ; c'est ce qui nous oblige à garder le silence à cet égard.

On le gardera aussi sur la population de cette Paroisse; car, quoiqu'on ait eu l'attention de marquer le nombre de feux de la Paroisse de Saint-Christoly, on n'a pas eu celle de marquer celui de la Paroisse de Couqueques. Il est à croire qu'il n'est pas bien grand, puisque l'église est très petite. Il y existe néanmoins un bourg & un village nommé Canterane. Il existait autrefois une Chapelle sous l'invocation de Saint Loubés, qui a été détruite, & dont il ne subsiste plus que l'autel. La Paroisse de Couqueques est située dans la Juridiction de Lesparre. L'église est placée à une petite demi lieue, & au couchant de celle de Saint-Christoly. Il parait par un titre du 19 Juillet 1580, que Messire Louis de Genouillac, entre plusieurs Seigneuries qu'il possédait dans la contrée du Médoc, était propriétaire de celle de Couqueques.

Source : Variétés Bordelaises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux, Tome second 1784.

Eglise Paroissiale Saint-Martin à Couqueques
Crédit photo : Grand Titus (Eglise Paroissiale Saint-Martin, couqueques)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Eglise Paroissiale Saint-Martin, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Eglise Paroissiale Saint-Martin' à couqueques (gironde 33340). Cette Paroisse est dans le district de l'Archiprêtré de Lesparre, actuellement annexe de Saint-Christophe de Castillon. couqueques, gironde

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 48952
  • item : Eglise Paroissiale Saint-Martin
  • Localisation :
    • Aquitaine
    • Gironde
    • Couquèques
  • Code INSEE commune : 33134
  • Code postal de la commune : 33340
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction : 2 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • église
    • église paroissiale
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • 2e moitié 19e siècle
  • Enquête : 1986
  • Date de versement : 1987 AVANT

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 2 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • revêtement
  • Couverture : On remarque 4 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • pignon couvert
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est tuile mécanique
  • Autre a propos de la couverture :
    • Un mode de couvrement relevé : 'voûte en berceau'
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune
  • Référence Mérimée : IA00024849

Le dossier complet est disponible : Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Grand Titus est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Grand Titus propose pour l'histoire de ce monument :

Église paroissiale Saint Martin

Couquèques était autrefois nommé Saint Martin de Conques. L'église Saint-Martin renferme un blason rappelant un épisode de la vie de ce Saint.

Lors de l'érection de la commune en 1895, les habitants ouvrent une souscription pour reconstruire leur église: chaque propriétaire donne le revenu d'une année de récolte et chaque ouvrier un mois de sa paye.

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.