Patrimoine historique de Soustelle

Description de Soustelle

Soustelle, commune Française du département gard avec 1 site répertorié ou simplement présenté pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 20 lieux-dits à Soustelle : les combes ; la grave ; la bastide ; peyraube ; robinson ; la croix des vents ; le casque ; arbousse ; bouziere ; la levadette ; las paisses ; le camp neuf ; les aubaries ; les jourguieres ; les sivades ; le rieusset ; le sollier ; peries ; roucan ; vallat de soustelle.

Il n'y à aucun bâtiment classé à Soustelle (Source open data)

Lieux de culture à Soustelle

Bibliothèques de Soustelle, Soustelle possède 7 bibliothèques à proximité :

  • bibliotheque germain gouny ( 30110 Les Salles Du Gardon)
    local situé 3 rue paul langevin
  • bibliotheque joachim durand ( 30110 Laval Pradel)
    local situé place de la mairie
  • bibliotheque jean vigne ( 30110 Sainte Cecile D'andorge)
    local situé la haute levade
  • mediatheque germinal ( 30110 La Grand'combe)
    local situé 3 rue de la republique
  • bibliotheque bonnal ( 30110 Branoux-Les-Taillades)
  • bibliotheque de lamelouze ( 30110 Lamelouze)
    local situé place de la mairie
  • reseau des bibliotheques du pays grand'combien germinal (37 rue anatole france bp 30 30110 LA GRAND'COMBE)
    local situé 37 rue anatole france bp 30

Statistique Soustelle

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 30110
Code Insee : 30323
Longitude : 4.012086
Latitude : 44.217173
Population totale : 125 habitants
lieu dit : 20
quartier : 1
route : 1

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Soustelle
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
mine de houille d'Olympies, ou du Mattas
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'mine de houille d'Olympies, ou du Mattas' à soustelle (gard 30110). La concession d'Olympie est créée en 1825 en faveur du baron Maximilien d'Hombres Firmas, propriétaire du site, et associés.