Patrimoine historique de Airvault

La petite ville d'Airvault est située à 314 kilomètres de Paris. On fait dériver son nom de bien des sources. Selon les uns, il aurait pour étymologie arx vallis qui, en langue celtique, veut dire citadelle de la vallée ; selon d'autres, il dériverait d'ardua vallis (vallée âpre) ; d'arc vallis (autel de la vallée), à cause d'un autel consacré à quelque ancien dieu gaulois; d'aurea vallis (vallée d'or) ; mais les productions locales ne peuvent lui mériter une aussi riche étymologie ; Quoiqu'il en soit, Airvault est souvent désignée dans divers auteurs sous les noms d'Ervault, Oirvault ou Arvaux.

La ville primitive est située dans une gorge dont les deux côtés, très escarpés et pierreux, se sont peu à peu couverts d'habitations. Airvault est bâtie à 200 mètres du Thouet, sur la rive droite de cette rivière.

La ville était anciennement plus peuplée ; il est vrai de dire qu'elle a payé un large tribut aux guerres de la vendée. Sa jeunesses est signalée principalement dans la défense de la ville de Thouars, Sous le régime féodal, Airvault fut entourée de murailles et soutint plusieurs sièges; on y voit encore les ruines d'un vieux vieux château fort qui dominait la ville, et qui fut détruit par l'amiral Coligny, fuyant après la bataille de Moncontour. Il existait dans ce château des souterrains considérables par lesquels on communiquait à la ville. En 975 Heldéardix, veuve d'Albert Ier, vicomte de Thouars, et dame d'Airvault, y fonda une abbaye de l'ordre de saint-Augustin. L'église de l'abbaye, qui sert aujourd'hui d'église paroissiale, située dans le fond de la vallée occupée par l'ancienne ville, est très belle ; elle est bâtie en peut sur le modèle de la cathédrale de Poitiers. Le clocher est très remarquable, il est bâti en flèches à six pans, en pierre de taille, posé sur une base carrée et accompagné de quatre petits clochers dans les angles. Le portail est d'ordre gothique. On voit à gauche de la principale entrée la statue équestre de grandeur naturelle de la fondatrice de l'église, Heldéardix. Cette statue a été mutilée dans les guerres de religion. Devant la principale porte de l'église, on voit une fontaine aussi curieuse par sa beauté, qu'utile par sa fécondité ; elle fournit abondamment toute la ville ; l'eau en est Légère et limpide. Au milieu des promenades on remarque une ancienne chapelle dite des Trois-Marins.

L'horlogerie d'Airvault jouissait autrefois d'une certaine réputation ; cette industrie est aujourd'hui complètement oubliée. Une autre industrie encore, lucrative autrefois pour les habitants, c'était la chasse aux vipères. On ne s'y livre plus. Le pays n'en est pas moins peuplé de ces reptiles.

Autrefois diocèse de La Rochelle, parlement de Paris, intendance et élection de Poitiers, bailliage, justice royale et dépôt de sel.

Les environs d'Airvault sont très agréables : d'un côté, sont des plaines couvertes de riches moissons ; de l'autre ; des coteaux couronnés de vignobles, au pied desquels le Thouet serpente en traversant de riantes prairies. L'air d'Airvpult est vif et sain ; les vents nord et ouest y dominent. On y voit rarement de maladies épidémiques.

Source : Petit Dictionnaire statistique et historique des communes par T. Lukomski 1863.

Description de Airvault

Airvault, commune Française du département deux sevres avec 9 sites répertoriés ou simplement présentés pour leur caractère remarquable.

Vous trouverez dans le menu et en bas de page les liens vous menant sur les fiches de description.

On compte 22 lieux-dits à Airvault : le vieux chateau ; la ferme du chateau ; la garde ; la cosse ; le moulin de grenet ; les rigaudieres ; vernay ; la guichardiere ; grenet ; le petit moire ; salins ; la ferte de soulievres ; le moulin de salins ; le moulin de soulievres ; le pont de barroux ; le pont de bas de villain ; le bois des brandes ; les parenches ; les patelieres ; les plantons ; roche paille ; zone economique de coquine.

Edifices, monuments classés à Airvault

Bâtiments classés de Airvault (Source open data), Airvault possède 4 bâtiments ou espaces classés. On peu citer :

  1. Abbaye (ancienne) référence officielle : PA00101165 ;
  2. référence officielle : PA00101166 ;
  3. Logis de Barroux référence officielle : PA00101167 ;
  4. Pont du Vernay référence officielle : PA00101168
Attention cette liste est suceptible d'évoluer, les données présentées sont de 2013.

Lieux de culture à Airvault

Bibliothèques de Airvault, Airvault possède 2 bibliothèques à proximité :

  • mediatheque de l'airvaudais (place des jardins 79600 Airvault)
  • bibliotheque municipale (6 grande rue theophraste venard 79600 Saint-Loup-Lamairé)

Statistique Airvault

Commune ou ville de :
Code postal de la ville : 79600
Code Insee : 79005
Longitude : -0.139976
Latitude : 46.830793
Population totale : 3176 habitants
lieu dit : 22
allee : 2
faubourg : 3
impasse : 24
place : 6
route : 4
rue : 114
ruelle : 3

Répertoire du patrimoine

proposer un site web dans l'annuaire Promotion du patrimoine Proposez un site, blog, en rapport avec Airvault
La fiche descriptive de votre site sera directement accessible dans cette rubrique.
 
Abbaye (ancienne)
L'église d'Airvault, l'une des plus vastes et des plus intéressantes du Poitou, est en grande partie du XIe siècle, et mérite une grande attention. Les colonnes engagées de la nef d'un assez fort volume sont toutes cantonnées en croix, comme cela a lieu souvent en Poitou. Celles qui sont de face, soit dans la grande nef, soit dans les bas-côtés, s'élèvent plus haut que les autres.

moulin à blé, puis minoterie ; actuellement maison
Ce moulin à blé, qui dépendait au 19e siècle du domaine du marquis Gilbert de Maussabré, est reconstruit et transformé en minoterie en 1894. Une turbine hydraulique est installée en 1896 ; plus tard, elle sera remplacée par celle qui subsiste de nous jours. En 1899, l'exploitant de l'usine est M. Cardinaud.

usine de chaux Rabouant et Chessé ; actuellement ferme
Un premier four à chaux est construit pour Martin Rabouant suite à l'autorisation préfectorale qui lui est accordée le 8 juin 1860. Un an plus tard, ce même entrepreneur est autorisé à faire édifier un deuxième four, ainsi que son gendre, François Chessé, qui en bâtit un troisième sur la même parcelle partagée en deux.

usine de chaux Vazon, lieu dit la Fuye
Le four à chaux est bâti en 1870 pour Eugène Vazon qui dépose un brevet pour sa conception ; il présente la particularité de posséder un réservoir de chauffe permettant une économie substantielle de combustible.

usine de chaux Vazon, lieu dit le Pont-de-Barroux
Cette usine de chaux est créée par Eugène Vazon suite à l'autorisation préfectorale qui lui est accordée le 30 juin 1860 pour la construction de deux fours à chaux à feu continu, chauffés au charbon. Un troisième four est édifié en 1872 à côté des deux précédents. La maison de contremaître, le hangar et l'écurie sont vraisemblablement construits à cette époque.

usine de chaux et cimenterie SA ciments et matériaux du Poitou, puis de la Société des ciments français, puis Calcia, actuellement Ciments Calcia
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'usine de chaux et cimenterie SA ciments et matériaux du Poitou, puis de la Société des ciments français, puis Calcia, actuellement Ciments Calcia' à airvault (deux sevres 79600).

Pont du Vernay
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Pont du Vernay' à airvault (deux sevres 79600).

Logis de Barroux
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Logis de Barroux' à airvault (deux sevres 79600).

Château d'Airvault
Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Château d'Airvault' à airvault (deux sevres 79600).