Eglise Paroissiale Saint-Pierre à Aigre

Eglise Paroissiale Saint-Pierre à Aigre
Crédit photo : sauzdan16140 (Eglise Paroissiale Saint-Pierre, aigre)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Eglise Paroissiale Saint-Pierre, Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Eglise Paroissiale Saint-Pierre' à aigre (charente 16140). aigre, charente

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 15334
  • item : Eglise Paroissiale Saint-Pierre
  • Localisation :
    • Poitou-Charentes
    • Charente
    • Aigre
  • Code INSEE commune : 16005
  • Code postal de la commune : 16140
  • Ordre dans la liste : 4
  • Nom commun de la construction : 2 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • église
    • église paroissiale
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Année : 1875
  • Enquête : 1986
  • Date de versement : 1987 AVANT

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 2 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • revêtement
  • Couverture : On remarque 5 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • appentis
    • pignon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) : 3 types de matériaux de couverture entrent en jeux dans le couvrement de cet ensemble
    • ardoise
    • tuile creuse
    • pierre en couverture
  • Autre a propos de la couverture :
    • Un mode de couvrement relevé : 'voûte d'ogives'
  • Etages :
    • Etage type : 3 vaisseaux
  • Escaliers : 2 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • escalier en vis
    • escalier demi-hors-oeuvre
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • Plan Type 'plan allongé'

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune
  • Référence Mérimée : IA00040738

Le dossier complet est disponible : service régional de l'inventaire Poitou-Charentes102, Grand'rue 86020 Poitiers - 05.49.36.30.30

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de sauzdan16140 est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Description par sauzdan16140 :

L'église Saint-Pierre d'Aigre Siège d'une ancienne vicairie perpétuelle, cette église, rebâtie sans art en 1620, fut reconstruite sur le même emplacement, en 1868, par les soins de M. Alexandre Tessier, architecte.

Elle comprenait une sorte de narthex (vestibule ou porche couvert, fermé vers l'extérieur, précédant la nef des basiliques romanes ou byzantines) sous le clocher, à l'ouest, suivi d'une nef avec bas-côtés, d'un transept et d'une abside pentagonale ; le tout couvert de voûtes en briques.

Edifiée sur un sol sans consistance, elle s'écroula ; et l'on dut la remonter sur pilotis.
Texte extrait de "les églises de Frances - Charente" par Jean GEORGE .

sauzdan16140 propose pour l'histoire de ce monument :

Datations


Construction Eglise d'Aigre
Les premières dates apparues de la construction de l'Église d'Aigre sont consignées dans un mémorandum de Mr Alexis Favaud 1843-1935 concernant l'Église d'Aigre: dont nous extrayons les dates principales: (voir plus haut):

  • 1229:St Pierre d'Aigre (batie 1229-1274) sur l'osme, vicairie pepétuelle.Erigée en 1616 et formée d'une partie du territoire de mons, il n'y avait primitivement, qu'une chapelle de dévotion,plus tard le secours dans laquelle les religieux de Lanville faisaient le service du dimanche,etait unie au prieuré de Mons, qui en avait la dixiéme-1430 habitants.en 1880.
  • Eglise batie sans art vers 1620.
  • 1616: Érigée elle est formée d'une partie du territoire de Mons. Elle n'était qu'une simple chapelle de dévotions, qui plus tard grace au secours des des religieux de Lanville,qui en assuraient le service le dimanche, elle etait unie au prieuré de  Mons qui en avait le dixième.(-1430 habitants).
  • XIII ème Siècle : Première mention de la Paroisse d'Aigre dans un hommage rendu par le Seigneur de Villejésus à l'évêque d'Angoulême.
  • XVI ème siècle: Existence d'une chapelle de dévotions puis de secours.
  • Vers 1620 Édification d'une Église paroissiale.
  • 1784-1787: Apparurent les premières réparations.
  • Début XIX ème Siècle : Reconstruction du chœur de l'Église ème Siècle dans l'axe de la nef, édification d'un bas coté au sud.
  • 1838-1842 : Reconstruction du clocher.
  • 1862 : Le conseil municipal propose la reconstruction de l'Église paroissiale qui est trop petite et peu solide(menace d'effondrement du clocher).
  • 1864-1867 : Propositions de devis et plans pour la reconstruction d'une Église.
  • 1868 : Pose de la première pierre par l'évêque d'Angoulême.
  • 1869 -1870 : Un tassement de 40 cm occasionne une inclinaison du clocher, et une détérioration des ¾ de la nef.
  • 1874-1877 : Reconstruction du clocher et d'une partie de la nef sur pilotis par l'entreprise Gachet d'Aigre.
  • 1862 : achèvement du clocher et construction d'un maître-autel.
  • 1931 : Réfections es toitures, de la nef et de la sacristie. Réparations du clocher endommagé par la foudre.
  • 1936 : Une partie des voutes de la nef principale s'effondre.
  • 1937 : Réparations des voûtes.
  • 1982 : Risques d'effondrements des voûtes de la nef. Fermeture de l'église.
  • 1986 :Restauration de l'Eglise St Pierre. Célébration de la veillée de Noël.

 

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.