Sanatorium, actuellement centre Hélio-Marin à St trojan les bains

Contrairement à ce qu´avait prévu Pineau, c´est un plan à pavillons séparés qui est adopté afin d´éviter les contaminations. La plupart des bâtiments, exceptés ceux qui bordent latéralement la cour centrale, s´ouvrent à l´est et à l´ouest, par de hautes fenêtres, afin d´assurer un maximum d´ensoleillement tout en évitant les grandes différences de températures. Tous les bâtiments, sauf celui de l´administration et les trois bâtiments ouest, sont en rez-de-chaussée. Seul le bâtiment de l´administration et la cuisine possèdent un sous-sol. Les murs sont en pierre taillée provenant d´Echillais (près de Rochefort) et de Saint-Même-Les-Carrières (Charente). Ces matériaux ont été amenés par bateau par la Charente et par la mer. Les couvertures sont en tuile mécanique, avec des pavés de verres pour les cuisines.

C´est grâce à l´acharnement du Dr Emmanuel Pineau, médecin au Château-d´Oleron et archéologue à ses heures, que cet édifice a pu voir le jour. Après avoir prouvé les bienfaits du climat de l´île, Pineau choisit le terrain à l´extrémité sud-est de l´île, loin de toute habitation (51 parcelles de vigne, bois et sable réunies et vendues le 15 octobre 1894 à l´Oeuvre des Hôpitaux Marins), projette une construction de plan en croix et réussit à convaincre les autorités. C´est à l´architecte Charles Le Coeur, attaché au service d´architecture de l´Assistance publique, qu´est confié le projet. Le premier entrepreneur du chantier est Sylvestre, du Château-d´Oleron, qui meurt durant les travaux, remplacé ensuite par Urbain Chemin, de Saint-Trojan. Le site n´étant pas desservi par un chemin, un ponton en bois (reconstruit en ciment armé en 1909) d´environ 100 mètres, pourvu de rails pour faire circuler des wagonnets, est construit afin d´amener hommes et matériaux. La première pierre est posée le 15 octobre 1894. L´inauguration a lieu le 18 septembre 1896 en présence du président Félix Faure, ami du président de l´Oeuvre des Hôpitaux Marins, le docteur Bergeron. En 1920, un pavillon d´isolement est ajouté à l´ensemble par l´architecte Gaston Grandjean. De 1914 à 1918 est construit un logement pour les employés. En 1941, l´établissement est évacué et les enfants sont transférés, pour la plupart, dans le sanatorium de Banyuls-sur-Mer qui dépend également de l´Oeuvre. Occupé par les allemands, l´établissement fait l´objet d´attaques violentes et de graves dommages. Sa reconstruction s´effectue à partir de 1947. Y sont alors hébergées, l´été, des colonies sanitaires confiées par l´Oeuvre à des religieuses. Puis, le 1er mai 1953, l´établissement qui avait été classé comme sanatorium public en 1931, devient un préventorium, c´est la naissance du centre Hélio-Marin. Le long bâtiment nord-est, face à l´entrée actuelle, aurait, selon le directeur, été construit en 1953 sur l´emplacement d´un pavillon symétrique de celui qui existe encore au sud. En 1962 est inaugurée la pouponnière, longue barre à deux étages avec galeries ouvertes au sud (aujourd´hui fermées) construite par P. Lhomme, ingénieur-conseil de l´oeuvre et Pierre Grizet, architecte à La Rochelle. Par décision ministérielle du 5 juillet 1976, le centre, qui n´a plus d´activité préventoriale depuis longtemps, est reclassé comme centre de réadaptation fonctionnelle. Depuis septembre 1991, direction médicale et direction administrative sont séparées. Cette dernière est confiée à l'Association pour le Traitement et l'Adaptation Sociale des Handicapés, l'ATASH, dont le siège social est tranféré 5 rue Jeanne-Hachette à Paris. L'ATASH gère toujours le centre de Banyuls-sur-Mer et a créé de nouvelles structures : un atelier protégé à Saint-Trojan et une maison d´accueil à Etampes.

Source : Ministère de la culture.

Sanatorium, actuellement centre Hélio-Marin à St trojan les bains
(Sanatorium, actuellement centre Hélio-Marin, st trojan les bains)

bâtiment remarquable.

Informations structurelles

Sanatorium, actuellement centre Hélio-Marin, C´est grâce à l´acharnement du Dr Emmanuel Pineau, médecin au Château-d´Oleron et archéologue à ses heures, que cet édifice a pu voir le jour. Après avoir prouvé les bienfaits du climat de l´île, Pineau choisit le terrain à l´extrémité sud-est de l´île, loin de toute habitation ... st trojan les bains, charente maritime

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 21432
  • item : Sanatorium, actuellement centre Hélio-Marin
  • Localisation :
    • Poitou-Charentes
    • Charente-Maritime
    • Saint-Trojan-Les-Bains
  • Adresse : 19 boulevard Félix-Faure
  • Lieu dit : Préventorium
  • Code INSEE commune : 17411
  • Code postal de la commune : 17370
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : sanatorium
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 5 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 19e siècle
    • 4e quart 19e siècle
    • 20e siècle
    • 1er quart 20e siècle
    • 2e moitié 20e siècle
  • Année : 1896
  • Enquête : 2004
  • Date de versement : 2004/09/24

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 3 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • pierre de taille
    • pierre
  • Couverture : On remarque 2 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est tuile mécanique
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages : 2 types d'étages mentionés :
    • en rez-de-chaussée
    • rez-de-chaussée
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes : 6 parties constituantes distinctes relevées :
    • communs
    • logement
    • jardin
    • serre
    • chapelle
    • école
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne morale
  • Photo : e83da3e7ce60054cb6819c1c138f6660.jpg
  • Auteur de l'enquête MH : Renaud Geneviève
  • Référence Mérimée : IA17008907

Personnes impliquées dans la construction

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.