Château de Versainville

Le 16, à 5 heures 1/2 du matin, environ trente membres du Congrès partaient de Falaise pour Versainville, guidés par M. de Glanville, inspecteur divisionnaire de l'Association normande. M. le comte Odoard du Hazé, héritier des Marguerit qui ont possédé pendant plusieurs siècles la seigneurie de Versainville, et dont le dernier est mort, il n'y a que quelques années, dans un âge très-avancé, avait fait ouvrir le château pour y recevoir les visiteurs.

Le château de Versainville , dit M. de Caumont dans sa Statistique monumentale du Calvados, est une des belles habitations du siècle dernier que nous offre le département ; le parc a été conservé tel qu'il était, à l'exception de quelques plantations d'arbres verts faites derrière le château. Ce parc, avec ses grandes allées droites, ses murs, ses fossés remplaçant les murs partout où la vue devait être ménagée et ne rencontrer aucun obstacle, offre un type qui peut servir de point de comparaison entre le goût des riches seigneurs du siècle dernier et celui qui a prévalu au XIXe siècle.

Le centre du château est orné de quatre colonnes doriques et de deux statues représentant Vénus et Junon. Une galerie relie le pavillon central à un pavillon élevé à gauche. Une pareille galerie et un autre pavillon devaient s'élever à droite: les fondations existent, mais la construction n'a pas été continuée.

« Le château, d'ailleurs, n'est pas occupé. Le propriétaire , M. le comte Odoard du Hazé , héritier de M. de Marguerit, habite la Haute-Normandie ; il y vient seulement, chaque année, passer quelques jours.

« On entre dans la cour d'honneur par une grille en fer; des grandes allées du parc, on domine sur Falaise et sur un assez vaste horizon. Le parc contient environ 16 hectares.

« A gauche du château se trouvent de vastes jardins potagers, puis un petit vallon et des sources d'eau limpide qui alimentent deux étangs. En franchissant le vallon, on se trouve dans l'ancien château, occupé par le fermier; on y voit une porte du dernier style ogival surmontée d'une accolade et d'un pédicule à panache et à crochets d'une délicatesse remarquable ( V. la page suivante). Elle est timbrée de l'écusson des Marguerit, qui est de gueules aux trois marguerites d'or, 2 et 1. Une des salles de la ferme se nomme la Plaiderie, une autre la Prison. Il y avait, en effet, une haute-justice à Versainville, et l'on voit par les inscriptions tumulaires de l'église que les seigneurs de Versainville prenaient le titre de hauts-justiciers.

« Cette partie de l'ancien château me paraît du XVIe siècle; on sait d'ailleurs que le domaine de Versainville est depuis longtemps une propriété de la famille de Marguerit, à laquelle succède M. le comte Odoard du Hazé. »

Source : Annuaire des Cinq Départements de la Normandie 1865.

Nota : l'aile sud, (les fondations inachevées) décrite par Monsieur de Caumont qui est cité ci dessus ont été complétés depuis voir documentation du ministère de la culture : "Château construit avant 1731 pour François Joseph de Marguerit. Le projet initial comprenait au sud une aile et un pavillon symétriques à ceux du nord, l'aile sud sera construite seulement en 1912. Lucarnes 2e moitié 19e siècle (entre 1850 et 1899)"

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 14027
  • item : Château de Versainville
  • Localisation :
    • Basse-Normandie
    • Calvados
    • Versainville
  • Lieu dit : le Château
  • Code INSEE commune : 14737
  • Code postal de la commune : 14700
  • Ordre dans la liste : 2
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : château
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 4 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 18e siècle
    • 1ère moitié 18e siècle
    • 20e siècle
    • 1er quart 20e siècle
  • Enquête : 1986
  • Dates de protection :
    • 1930 : inscrit MH
    • 1942 site inscrit
  • Date de versement : 1987 AVANT

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 5 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • calcaire
    • moellon
    • enduit
    • pierre de taille
    • pierre
  • Couverture : On remarque 4 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • toit en pavillon
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est ardoise
  • Autre a propos de la couverture :
    • non communiqué
  • Etages : 5 types d'étages mentionés :
    • étage de comble
    • étage de soubassement
    • en rez-de-chaussée
    • 2 étages carrés
    • rez-de-chaussée
  • Escaliers : 6 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • escalier de distribution extérieur
    • escalier droit
    • escalier dans-oeuvre
    • escalier tournant
    • escalier tournant à retours
    • escalier de distribution
  • Décoration de l'édifice : 4 formes de décor sont présentes :
    • ferronnerie
    • sculpture
    • peinture
    • décor stuqué
  • Ornementation : 4 motifs orenementaux on été relevés :
    • armoiries
    • ornement animal
    • saison
    • sphinx
  • Typologie :
    • non communiqué
  • Plan :
    • Plan Type 'plan symétrique'

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Eléments remarquables : portail
  • Parties constituantes : 3 parties constituantes distinctes relevées :
    • parc
    • fossé
    • par
  • Parties constituantes étudiées :
    • non communiqué
  • Utilisation successives :
    • non communiqué

Autre

  • Divers : 8 informations diverses sont disponibles :
    • armes des marguerit
    • le printemps
    • l' été
    • l' automne
    • l' air
    • la mer
    • lions couchés
    • lions assis propriété privée personne morale
  • Référence Mérimée : IA00000962

photo : michel

photo : michel