Eglise à Mondrainville

Mondrainville, Mundretivilla, Mundretvilla, Mundrevilla.

L'église de Mondrainville me paraît du XIIIe siècle, et la nef doit être de la première moitié. Le portail occidental qui s'ouvre sous la tour, offre trois archivoltes portant de chaque côté sur trois colonnettes. L'une de ces archivoltes est ornée de petites têtes entablées (beakheads, typique de l'art anglo-normand, probablement originaire d'Angleterre et ramené en Normandie après la Conquête. Dans leur forme originale ces "beakheads" sont des oiseaux aux yeux et aux oreilles démesurés et dont le bec mord le tore de la moulure de l'archivolte), très-légères, à longues oreilles, réminiscence des têtes entablées du XIIe siècle. Les trois archivoltes sont bordées par une cymaise ornée de fleurons crucifères, moulure assez caractéristique, chez nous, du XIIIe siècle. Une autre porte latérale au sud, un peu plus simple que la précédente, est aussi décorée de petites têtes munies d'oreilles, et l'on remarque au centre du tympan qui est uni, une pierre beaucoup plus ancienne, incrustée au milieu des autres, sur laquelle j'ai trouvé la curieuse inscription suivante:

Les C carrés, les O en losange et d'autres caractères, me font penser que cette inscription est au moins du Xe siècle et peut-être plus ancienne.

Dans cette église, comme dans beaucoup d'autres, des fenêtres modernes ont été percées du côté du sud.

Le chœur moins caractérisé que la nef peut cependant remonter au XIIIe siècle : peut-être n'est-il que du XVIe .

J'attribuerais cette dernière date à la tour terminée en bâtière qui précède la face occidentale de la nef. Il est évident qu'elle a été appliquée après coup; elle forme une sorte de vestibule devant la porte occidentale que nous avons décrite.

Cette église est sous l'invocation de Saint-Denis; le patronage appartenait à l'abbaye du Plessis-Grimoult, qui percevait les deux tiers de la dîme ; l'autre tiers était réservé au curé.

La paroisse faisait partie de la sergenterie de Villers, élection de Caen.

Dans le hameau de Colleville, était une chapelle de N.-D., annexe de Mondrainville. Près d'elle on avait établi des halles pour la boucherie, où l'on vendait le samedi et le dimanche, pendant le mois d'août. Au siècle dernier, on disait la messe dans cette chapelle, les quatre dimanches du mois d'août, et les jours de l'Assomption et de la Nativité de la Sainte Vierge.

Il paraît par la charte, citée précédemment (art. Verson), que Richard II avait donné à l'abbaye du Mont Saint-Michel, la moitié de la paroisse de Mondrainville ; je ne sais à quelle époque l'abbaye du Plessis devint propriétaire des dîmes et du patronage.

En 1453, Jean de Mondreville (sic) tenait à foi et hommage de la baronnie de Douvres un huitième de fief, assis à Mondrainville et ailleurs, appelé le fief de Montgautier.

Etienne Duval, riche marchand de Caen, né à Mondrainville, s'est rendu célèbre par le service important qu'il rendit en faisant entrer adroitement des vivres dans la ville de Metz, en 1552, peu de temps après qu'elle fut assiégée par Charles Quint. Henri II, pour l'en récompenser, lui donna des lettres de noblesse. Ce Duval, seigneur de Mondrainville, fut trésorier de l'ordre de Saint-Michel en 1569.

Jacques Duval, son fils, lui succéda dans la même charge et donna sa démission après avoir été fait chevalier du même ordre en octobre 1577. Il prend le titre de seigneur de Mondrainville, Rots, Dampierre, de chevalier de l'ordre du roi, de gentilhomme de sa chambre et de gouverneur de Ste.Ménéhould, dans la provision qu'il donna en 1587 pour la cure de Saint-Martin-de-Fontenay. Il avait parcouru l'Allemagne et l'Italie, savait le grec, le latin, l'italien, l'allemand et l'espagnol. Il fut oblige de sortir de France, après avoir tué en duel un italien, et se retira chez le duc de Deux-Ponts, jusqu'à ce qu'il eût obtenu des lettres de grâce de Henri III. Chargé par le prince de lever des troupes en Allemagne, il s'acquitta de sa mission avec succès. Plus tard il s'attira la disgrâce du roi par suite de sa liaison avec le duc de Guise, fut dépouillé du gouvernement de Saint-Ménéhould, arrêté, et ne recouvra la liberté qu'à force d'argent : il se retira alors auprès du duc de Lorraine où il passa le reste de ses jours. Il avait plusieurs enfants dont l'aîné porta les armes en Hongrie contre les Turcs.

Source : Statistique monumentale du Calvados par Arcisse M. de Caumon et de Claude Vieillespierres.

Eglise à Mondrainville
(Eglise, mondrainville)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Eglise, L'église de Mondrainville me paraît du XIIIe siècle, et la nef doit être de la première moitié. Le portail occidental qui s'ouvre sous la tour, offre trois archivoltes portant de chaque côté sur trois colonnettes. L'une de ces archivoltes est ornée de petites têtes entablées, très-légères, à longues oreilles, réminiscence des têtes entablées du XIIe siècle. mondrainville, calvados

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 13144
  • item : Eglise
  • Localisation :
    • Basse-Normandie
    • Calvados
    • Mondrainville
  • Code INSEE commune : 14438
  • Code postal de la commune : 14210
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : église
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 13e siècle
    • 14e siècle
  • Date de protection : 1932/10/04 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/11/22

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété de la commune 1992
  • Photo : 7586ee042e71473e268929e64ca5c463.jpg
  • Détails : Eglise : inscription par arrêté du 4 octobre 1932
  • Référence Mérimée : PA00111556

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Eglise à Mondrainville. par Roi Dagobert
Eglise, mondrainville
Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Eglise à Mondrainville. par Roi Dagobert
Eglise, mondrainville
Description par Roi Dagobert :

inscription funéraire du Xème siècle dite "la Pierre à Mundret"


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.