hermanville sur mer

Maison dite la Bluette

Maison construite en 1899 par Hector Guimard. Cette villa balnéaire est représentative de l'Art nouveau par ses volumes et ses lignes. Les façades en pans de bois ont été personnalisées par l'architecte qui oppose aux lignes droites de grands courbes. La superposition des plans créé des effets de profondeurs et de transparences.

Maison dite la Tour

Maison construite en 1883 pour le docteur Charles Fayel Deslongrais, médecin à Paris ou boulevard du Théâtre à Caen (S1538, 3P4486) sur le modèle de maisons de Lisieux (tradition orale) ou de Caen ; achetée au début du siècle par Marcel Paul pour sa fille comtesse Walewska (tradition orale)

Maison Tanagra

Maison construite sans doute en 1871 pour Marie Ernest Garnier, négociant à Paris 14 rue de Paradis ; la moitié ouest est la plus ancienne ; dans la partie est à d'abord été ajouté un mur abritant une roseraie et utilisé comme base pour deux agrandissement successifs ; d'après tradition orale, Marcel Paul, directeur des forges de Pont-à-Mousson a acheté la maison, peut-être en 1914.

Maison 362 rue du Pré de L'Isle

Première maison construite de la station balnéaire en 1867 pour Pierre Vidieu, ancien chef de division à la préfecture de Caen ; Vidieu y habitait à l'année : il y vendait les terrains des dunes d'Hermanville pour le compte de Caban ; avait autrefois un étage carré et une couverture à 2 pans avec pignon sur la mer.

Maison dite Villa Tamaris

Maison construite en 1872 par Jacques Claude Baumier pour John Mayor King, propriétaire en Avignon ; entre 1881 et 1892 elle passe à Duchemin puis au comte de Puiseux ; d'après la Normandie monumentale, il s'agit de la copie d'un manoir écossais ancien ; d'après la tradition orale, le propriétaire voulait ainsi faciliter la vie de sa fille aveugle.