Château de Fresnay à Fresney le puceux

Les plus anciens seigneurs de Fresnay furent les Touchet et les Marmion. M. l'abbé De La Rue dit qu'ils y fondèrent ensemble un prieuré qu'ils donnèrent à l'abbaye de Troarn, dans la première moitié du XIIIe siècle. Ces familles étaient co-seigneurs de cette paroisse; celle de Touchet y avait un fief de son nom. L'église du prieuré, continue M. De La Rue, ne fut terminée qu'en 1282, mais les donations sont antérieures; celle de Richard de Touchet est de l'an 1226: Vincent de Tournebu fit aussi des donations à ce prieuré en 1291, et comme elles consistaient en fonds de terre situés sur le fief de Philippe de Tournebu, ce dernier les confirma la même année.

Je me suis demandé où était le prieuré, s'il faut le chercher dans l'église paroissiale actuelle, dont les murs latéraux pourraient être de la 2e moitié du XIIIe siècle. Je n'ai pu trouver de renseignements. Resterait à expliquer comment le patronage est devenu laïc et à quelle époque. Ce sont des problèmes pour la solution desquels je manque de renseignements et que MM Vaultier et Galeron n'ont pas résolus. J'ai trouvé seulement cette mention dans le catalogue des bénéfices simples, annexé au dernier pouillé du diocèse : saint Martin ou saint Anastasc à Fresnay-le-Puceux, patr. Troarn. L'abbaye de Troarn avait donc encore à Fresnay, au XIXe siècle, le patronage d'une chapelle saint Martin ou saint Anastase. Cette chapelle était-elle une de celles de l'église ou était-elle dans quelque ferme ? Voilà ce qu'il m'a été impossible d'apprendre de M. le curé actuel, qui habite depuis peu la commune et qui n'en sait rien.

Le château de Fresnay offre une masse imposante et se compose de grands bâtiments disposés en carré autour d'une cour. Le château proprement dit ou l'habitation principale est au fond de la cour, flanqué au nord et au sud de deux hauts pavillons : un de ces pavillons a été eu partie démoli depuis peu d'années, et je l'ai fait dessiner tel qu'il se trouve à présent.

Les fenêtres les plus larges étaient divisées par des croisées de pierre ; les plus étroites par une simple traverse, disposition que je trouve constamment dans nos châteaux de la fin du XVIe siècle et du commencement du XVIIe ; ce pavillon était plus élevé que l'autre ; on y voit quatre étages superposés ayant chacun une grande cheminée.

Dans le pavillon opposé se trouve un appartement dont les poutres et les solives sont couvertes de peintures ; la cheminée est fort belle, décorée de moulures et de colonnettes peintes et dorées.

Deux fontaines monumentales, dont une existe encore devant le pavillon en ruine, se voyaient dans la cour (Cette fontaine recevait l'eau par des canaux souterrains. L'eau tombee de la vasque dans le bassin se rendait ensuite dans les douves des fossés).

De grandes galeries régnaient entre les pavillons : la principale était ornée des écussons des différents seigneurs du château.

Des fossés pleins d'eau faisaient le tour du carré formé par l'ensemble des bâtiments.

L'entrée est encore intacte, et j'en offre une esquisse dessinée par M. Bouet ; le toit, élevé, du pavillon qui la renferme est garni de consoles mâchicoulis à sa base. On distingue les rainures qui recevaient les poutres du pont levis : comme dans toutes les entrées des châteaux, une porte, plus petite, destinée aux piétons et ayant son pont levis particulier, que l'on soulevait au moyen d'une seule poutre, existe a côté de la porte principale.

Le toit de ce pavillon est couronné par un petit dôme où, je suppose, était placé le timbre d'une horloge : un épi à girouette surmontait le tout ; il ne reste plus que le support de l'épi, courbé par le vent ou par les efforts d'une main vandale.

La direction de cette entrée est oblique à l'intérieur du pavillon.

M. Galeron affirme, dans sa Statistique de l'arrondissement de Falaise, que le château de Fresnay a été bâti vers 1580, par Pierre de Harcourt ; le style de l'édifice répond à cette date, indiquée d'après des renseignements que je n'ai pas eus a ma disposition, mais que j'ai lieu de croire puisés à de bonnes sources.

Un parc considérable entouré de murs est annexé au château ; il est traversé par un beau ruisseau venant du Thuit, et renferme plus de 120 hectares. Il existe dans l'enceinte une source d'eau minérale.

Il me reste à donner quelques détails sur les familles qui ont possédé des fiefs à Fresnay. Nous avons déjà cité les Touchet, les Marmion et les Tournebu. La maison de Tournebu possédait encore le sien en 1410.

« Au commencement du XVIe siècle, dit M. Vaultier dans ses recherches sur le Cinglais, la seigneurie de Fresnay-le-Puceux était possédée par le sieur Michel de Saint-Germain-l'Angot, de la maison d'Argences, dont la fille aînée, Marie de Saint-Germain, mariée à Guy d'Harcourt, en 1546, la porta dans cette maison, avec une partie considérable de la forêt de Cinglais. »

« Le château de Fresney-le-Puceux fut la résidence de Guy d'Harcourt et de Marie de Saint-Germain, sa femme; les pactions de mariage de leur fille, Françoise, y furent arrêtées, en 1582, en présence de ses cinq frères; Marie y avait fait son testament, en 1578. Après eux, Pierre, marquis d'Harcourt, leur fils, et ensuite Jacques II, fils dudit Pierre, continuèrent de l'habiter. »

« A l'extinction de leur postérité masculine, formant la branche de la maison d'Harcourt-Beuvron, Gillone de Harcourt, fille de Jacques II, leur unique héritière, mariée d'abord à Louis de Brouilly, marquis de Piennes, en 1632, et plus tard , en 1643, à Charles Léon, comte de Fiesque, transmit cette seigneurie à Marie de Brouilly, sa fille, qui la porta aussitôt dans la maison de Guerchy, où elle est restée jusqu'à nos jours. »

Source : Statistique Monumentale de calvados par M De Caumont 1850.

Château de Fresnay à Fresney le puceux
(Château, fresney le puceux)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Château, Le château de Fresnay offre une masse imposante et se compose de grands bâtiments disposés en carré autour d'une cour. Le château proprement dit ou l'habitation principale est au fond de la cour, flanqué au nord et au sud de deux hauts pavillons. fresney le puceux, calvados

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 12551
  • item : Château
  • Localisation :
    • Basse-Normandie
    • Calvados
    • Fresney-le-Puceux
  • Code INSEE commune : 14290
  • Code postal de la commune : 14680
  • Ordre dans la liste : 1
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : château
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 16e siècle
    • 17e siècle
  • Date de protection : 1930/10/09 : classé MH
  • Date de versement : 1993/11/22

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Photo : 432c9612b4d43d849406b38ab606a504.jpg
  • Détails : Château : classement par arrêté du 9 octobre 1930
  • Référence Mérimée : PA00111356

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Château de Fresnay à Fresney le puceux. par michel
Château, fresney le puceux
Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Château de Fresnay à Fresney le puceux. par michel
Château, fresney le puceux
Château de Fresnay à Fresney le puceux. par michel
Château, fresney le puceux
Château de Fresnay à Fresney le puceux. par michel
Château, fresney le puceux
Château de Fresnay à Fresney le puceux. par michel
Château, fresney le puceux

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.