Enceinte de la ville à St mitre les remparts

Vers la fin du XIVe siècle, Raymond de Turenne s'empara du Château-Veiré mais n'obtint pas le même succès à Saint-Mitre d'où il fut repoussé. Certains des habitants de Château-Veiré vinrent se réjugier au château de Saint-Mitre. Or, Artaud, archevêque d'Arles, était seigneur temporel et spirituel de Saint-Mitre et de Château-Veiré. Il engagea les habitants des deux pays à s'unir en un seul corps de communauté et de paroisse, et à construire des murailles pour se mettre en sûreté. Les habitants y consentirent et l'acte d'union fut passé en 1407. Comme saint Blaise était à l'Origine le patron de Château-Veiré, on choisit la date du 3 février pour perpétuer la mémoire de l'acte d'union. Chaque année, à Saint-Mitre, les habitants avaient coutume d'élire ce jour-là un oficier ayant titre de capitaine. Celui ci, avec une troupe de jeunes gens armés, faisait le siège d'un château de bois defendu par une autre troupe qui finissait, après maintes péripéties, par se rendre. On mettait le feu au château et les deux troupes se plaçaient en tête de la procession, tirant des coups de fusil en l'honneur de saint Blaise.

Source : Saint Blaise, Evêque de Sébaste, Arménie mineure. Premier saint du IVe siècle universel et populaire par Armand Tchouhadjian edition l'Hartmattan 2004< /p>

La commune de Saint-Mitre-les-Remparts est au centre d'un réseau d'étangs comprenant l'étang de Berre, les étangs de Citis et du Po. Le village ne semble pas remonter au-delà du XIIe siècle. Au début du XVe siècle, vers 1405, l'archevêque d'Arles donne l'autorisation d'entourer la ville de remparts. La ville se développe continûment depuis cette époque, en élevant des maisons encore largement conservées. Une phase particulière d'essor est observée à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle. Au XIXe siècle, on abat une partie des remparts pour ouvrir des portes lors de l'épidémie de choléra de 1840. L'ensemble des remparts est encore très homogène.

Source : ministère de la culture.

Enceinte de la ville à St mitre les remparts
(Enceinte de la ville, st mitre les remparts)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Enceinte de la ville, Artaud, archevêque d'Arles, était seigneur temporel et spirituel de Saint-Mitre et de Château-Veiré. Il engagea les habitants des deux pays à s'unir en un seul corps de communauté et de paroisse, et à construire des murailles pour se mettre en sûreté. st mitre les remparts, bouches du rhone

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 11390
  • item : Enceinte de la ville
  • Localisation :
    • Provence-Alpes-Côte d'Azur
    • Bouches-du-Rhône
    • Saint-Mitre-les-Remparts
  • Code INSEE commune : 13098
  • Code postal de la commune : 13920
  • Ordre dans la liste : 5
  • Nom commun de la construction : 2 dénomiations sont utilisées pour définir cette construction :
    • fort
    • agglomération
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 2 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 15e siècle
    • 16e siècle
  • Date de protection : 1993/05/28 : inscrit MH
  • Date de versement : 1995/07/12

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice :
    • NC.
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :5 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • enceinte
    • porte
    • poterne
    • porte de ville
    • port
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers : 2 informations diverses sont disponibles :
    • propriété de la commune 1993
    • propriété privée
  • Photo : 81f8f32ce8fdd6161f0de4849ec09b17.jpg
  • Détails : Remparts proprement dits constituant l' enceinte de la ville, y compris les portes dénommées : portail nord ou porte d' Istres, porte des Esperettes, poterne sud, portail sud dit de Martigues ainsi que les parties non visibles (cad. D 302 à 306, 308, 319 à 322, 341, 360, 391 à 395, 404, 406, 477 à 485, 517, 518, 547, 548, 551, 568) : inscription par arrêté du 28 mai 1993
  • Référence Mérimée : PA00125715

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte

Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte

Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte

Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte

Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte

Enceinte de la ville à St mitre les remparts. par pierre bastien
Enceinte de la ville, st mitre les remparts
Description par pierre bastien :

Porte


Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.