Villa La Calade

Maison de plan et de volumétrie composites dissymétriques. Le sous-sol appartient à l'ancienne maison. Une cage semi-circulaire en pavés de verre abrite l'escalier principal. Un vitrage d'angle montant de fond éclaire l'escalier de service. Le vestibule dessert la cuisine, l'office et l'escalier de service au sud, et le couloir d'une chambre avec sa salle de bain au nord. Le plan est organisé autour du salon. Sa cheminée n'a pas de hotte mais est surmontée d'une baie vitrée qui donne sur le couloir déjà cité où elle fait face à une autre baie qui ouvre sur la mer. Ces baies donnent une transparence au salon grand ouvert à l'est et à l'ouest vers la mer et contribuent à son éclairage. Le salon ouvre aussi sur la salle à manger en partie logée dans un oriel semi-circulaire. A l'étage, un couloir axial dessert deux chambres avec salle de bain et terrasse et une avec cabinet de toilette. Le 2e étage s'apparente à un belvédère et contenait la cuve à eau. Les élévations couvertes d'un enduit de couleur rose (badigeonné à l'identique) complètent la volumétrie méditerranéenne, avec des rappels de la modernité : bandeaux et auvents en béton armé, grandes baies à huisseries métalliques, vitrages en pavés de verre, pilotis cruciformes évoquant ceux utilisés par Mies van der Rohe, corniche et porche aux piliers sculptés rappelant Frank Lloyd Wright. De plus, des hublots, des mains-courantes en tube et un mât s'inspirent de l'architecture navale contemporaine. La décoration intérieure, très homogène, est toute de clarté et d'une certaine rusticité, tout en étant moderne et raffinée (chêne cérusé généralisé).

En 1937, l'industriel R. Meyer (Paris) fait construire la maison par l'architecte cannois César Cavallin, sur l'emplacement d'une maison précédemment construite pour le compositeur Maurice Yvain (non étudiée). La demande de permis de construire est datée du 21 août et un additif pour agrandissement est daté du 29 septembre. L'intérieur est décoré et meublé par le décorateur parisien Jacques Adnet. Tant dans l'architecture que dans la décoration intérieure, les références aux réalisations récentes sont multiples, notamment la Villa Noailles à Hyères par Mallet-Stevens (numéro de référence du dossier dans la base Mérimée : IA83000024).

Source : Ministèrre de la culture.

photo pour Villa La Calade

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 6262
  • item : Villa La Calade
  • Localisation :
    • Provence-Alpes-Côte d'Azur
    • Alpes-Maritimes
    • Antibes
  • Adresse : 1ère maison
  • Lieu dit : Cap d' Antibes ; Pas-du-Diable
  • Code INSEE commune : 6004
  • Code postal de la commune : 06600
  • Ordre dans la liste : 52
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : maison
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction :
    • Nous n'avons aucune informlation sur les périodes de constructions de cet édifice.
  • Année : 1937
  • Enquête : 2000
  • Date de versement : 2004/11/04

Construction, architecture et style

  • Materiaux: 4 types de matériaux composent le gros oeuvre.
    • enduit
    • béton
    • béton armé
    • maçonnerie
  • Couverture : On remarque 5 types de couverture différents :
    • toit à longs pans
    • croupe
    • noue
    • terrasse
    • toit
  • Materiaux (de couverture) :
    • L'élément de couverture principal est ciment en couverture
  • Autre a propos de la couverture :
    • non communiqué
  • Etages : 4 types d'étages mentionés :
    • sous-sol
    • rez-de-chaussée surélevé
    • 2 étages carrés
    • rez-de-chaussée
  • Escaliers : 4 types d'escaliers différents sont présent sur le site :
    • en maçonnerie
    • escalier demi-hors-oeuvre
    • escalier tournant
    • escalier tournant à retours
  • Décoration de l'édifice :
    • non communiqué
  • Ornementation :
    • non communiqué
  • Typologie : La typologie relevée est composée de 14 éléments :
    • génoise
    • porche
    • arc en plein cintre
    • corniche
    • auvent
    • plan composite dissymétrique
    • volumétrie composite dissymétrique
    • caractère moderne et régionaliste
    • corps arrondi couvert en terrasse d' agrément
    • parapet de couronnement
    • mât
    • perron
    • oriel couvert en terrasse d' agrément
    • fenêtres en bande
  • Plan :
    • non communiqué

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :
    • Notre base de données ne comprend aucun élément particulier qui fasse l'objet d'une protection.
  • Parties constituantes :
    • non communiqué
  • Parties constituantes étudiées :
    • Partie constituante ayant fait l'objet d'une étude : jardin
  • Utilisation successives :
    • non communiqué

Autre

  • Divers : 2 informations diverses sont disponibles :
    • propriété privée
    • région provence-alpes-côte d'azur
  • Photo : 06ec6cd05019db9f6ad99c97d466daee.jpg
  • Acteurs impliqués dans l'oeuvre : Meyer R. (commanditaire)
  • Auteurs de l'enquête MH :
    • Fray François
    • Poulin Yvan
  • Référence Mérimée : IA06001139