Hôtel de Chavagnac à Moulins

Nous ne ferons que nommer les luxueux hôtels particuliers qui ornent la rue de Paris, et dont l'histoire nous entraînerait hors de nos limites. Le premier est l'hôtel de la Boutresse (n° 30), autrefois de Charry des Gouttes, que possédèrent successivement les familles de Sinéty, Rosnevinen de Pire et de Bonnefoy ; puis viennent les hôtels de Chavagnac et de Bourbon-Busset, autrefois du Prat. (...)

Le 17 février 1767, Gaston de Lévis-Mirepoix et sa femme vendirent Montourmentier à messire Joseph de Chavagnac, chevalier, seigneur de Groffières et la Molière, époux de demoiselle Antoinette de Reclesne, demeurant ordinairement en son château de la Molière, paroisse de Tourzie.

« M. de Chavagnac, dit, dans son registre paroissial de 1768, messire Raveaud, curé de Monestay, a acheté la terre de Montormentier, qui était possédée par les Lévis-Châteaumorand depuis plus de quatre cents ans. Elle lui a coûté 36.000 livres en 1713, les Gourliers n'osèrent pas en faire l'acquisition pour 13.000 livres. » Cette remarque prouve que depuis longtemps déjà les Lévis-Châteaumorand n'avaient que faire de leur fief déchu de Montourmentier et cherchaient à le vendre.

Trois ans plus tard, Joseph de Chavagnac acquit aussi sur la paroisse de Monestay le domaine des Racquets il testa à la Molière, le 9 septembre 1773, et ses deux terres bourbonnaises de Montourmentier et des Racquets échurent alors à son fils aîné, messire Claude-Eléonore de Chavagnac, chanoine comte du chapitre noble de Saint-Pierre de Mâcon. Celui-ci obtint, en 1779, des lettres à terrier pour sa terre noble de Montourmentier et son domaine des Racquets, et commit pour recevoir les reconnaissances, Jean-Baptiste Méplain, notaire au Donjon.

Le frère de Claude-Eléonore de Chavagnac, qui était officier de marine, dut hériter de Montourmentier et des Racquets, et, en 1811, ces deux terres appartenaient encore à Antoine-René de Chavagnac, fils de Victor, commissaire de marine, et de Gabrielle Mourier.

Ce domaine des Racquets avait été le berceau d'une importante famille bourgeoise, dont le nom même a disparu de la région.

Source : Les fiefs du Bourbonnais.

Hôtel particulier du XVIIe siècle, modifié au XVIIIe et complètement rhabillé sous le Second Empire. La composition d'ensemble a été respectée : portail sur la rue, pavillons d'entrée, cour, logis et jardin sur l'arrière.

Le portail d'entrée du XVIIe est encadré de deux pilastres à bossages verniculés et est surmonté d'un entablement.

La maison d'habitation a été remise au goût du jour sous Napoléon III et présente, sur cour et sur jardin, des avant-corps centraux proéminents par rapport au volume général. Les façades à deux niveaux percées régulièrement sont ornées de motifs décoratifs.

A l'est, s'étend un jardin avec une fabrique, sorte de petit temple dans le goût du XVIIIe siècle. Un passage souterrain, accessible par deux rampes d'accès, relie la cour au jardin. A l'intérieur, le décor Napoléon III a été préservé.

Le petit salon s'inspire du style rocaille. Les cloisons sont revêtues de lambris d'appuis et de compartiments tapissés. Le papier a pour motif des oiseaux nichés, des feuillages et des grappes de fleurs. Au centre d'une cloison, une cheminée est adossée, surmontée d'une glace. Cette cheminée, au manteau de marbre chantourné, possède un rétrécissement ébrasé orné de fleurs et d'oiseaux dont les couleurs reprennent celles de la tapisserie.

Le grand salon d'apparat présente les mêmes caractéristiques que le petit salon, avec un décor plus chargé (parquet étoilé à motif central marqueté répondant à la coupole circulaire ; boiseries ; stucs...). Cet hôtel semble être un des rares exemples moulinois du style Second Empire.

Source : Ministère de la culture.

Hôtel de Chavagnac à Moulins
Crédit photo : Pascal-Jean Rebillat Photographies (Hôtel de Chavagnac, moulins)

bâtiment classé.

Informations structurelles

Hôtel de Chavagnac, Hôtel particulier du 17e siècle, modifié au 18e et complètement rhabillé sous le Second Empire. La composition d'ensemble a été respectée : portail sur la rue, pavillons d'entrée, cour, logis et jardin sur l'arrière. Le portail d'entrée du 17e est encadré de deux pilastres à bossages verniculés et est surmonté d'un entablement. moulins, allier

Localisation et informations générales

  • identifiant unique de la notice : 3623
  • item : Hôtel de Chavagnac
  • Localisation :
    • Auvergne
    • Moulins
  • Adresse : 32 rue de Paris
  • Code INSEE commune : 3190
  • Code postal de la commune : 03000
  • Ordre dans la liste : 24
  • Nom commun de la construction :
    • La dénomination principale pour cette construction est : hôtel
  • Etat :
    • L'état actuel de cette construction ne nous est pas connue.

Dates et époques

  • Périodes de construction : 3 différentes époques marquent l'histoire du lieu.
    • 17e siècle
    • 18e siècle
    • 19e siècle
  • Date de protection : 1987/02/12 : inscrit MH
  • Date de versement : 1993/08/27

Construction, architecture et style

  • Materiaux:
    • NC.
  • Couverture :
    • NC.
  • Materiaux (de couverture) :
    • NC.
  • Autre a propos de la couverture :
    • NC.
  • Etages :
    • NC.
  • Escaliers :
    • NC.
  • Décoration de l'édifice : 5 formes de décor sont présentes :
    • sculpture
    • menuiserie
    • décor stuqué
    • papier peint
    • tapisserie
  • Ornementation :
    • NC.
  • Typologie :
    • NC.
  • Plan :
    • NC.

Monument et histoire du lieu

  • Eléments protégés MH (Monument Historique) :9 éléments font l'objet d'une protection dans cette construction :
    • escalier
    • portail
    • décor intérieur
    • communs
    • vestibule
    • salon
    • pavillon
    • logis
    • port
  • Parties constituantes :
    • NC.
  • Parties constituantes étudiées :
    • NC.
  • Utilisation successives :
    • NC.

Autre

  • Divers :
    • Autre Information : propriété d'une personne privée 1992
  • Détails : Le portail, les ailes des communs sur rue, le pavillon de jardin, le corps de logis principal avec son décor comprenant notamment l' escalier, le vestibule, l' antichambre, le grand et le petit salon (cad. AK 95) : inscription par arrêté du 12 février 1987
  • Référence Mérimée : PA00093200

Contenu correspondant

Découvrez une sélection de pages qui pourrait compléter votre lecture.

Contributions des internautes

Photo de Pascal-Jean Rebillat Photographies est l'image principale de cette notice.

Voir cette photo en grand

Envoyer un mail à l'auteur de cette photo pour plus d'information
Hôtel de Chavagnac à Moulins. par Pascal-Jean Rebillat Photographies
Hôtel de Chavagnac, moulins

Source: base Mérimée et contribution des internautes.

Les images proposées par les contributeurs du site le sont à la seule condition qu'ils soient les propriétaires du cliché. En cas de constat d'usurpation des droits d'auteur, merci de nous contacter.

Participez au complément de la base patrimoine

partager Vous disposez de photos anciennes ou récentes de ce monument, vous connaissez ce monument et souhaitez partager vos photos, connaissances, anecdotes le concernant, cliquez ici.

Le but affiché du site est de conserver la mémoire collective du patrimoine les interventions des utilisateurs sont offertes à la communauté.