Leblanc

partagez vos connaissances sur cet acteur du patrimoine

Vous connaissez cet Acteur du patrimoine, vous pouvez rédiger une description, founir une bio qui apparaîtra ici après modération en cliquant ici.

ingénieur civil Leblanc

Leblanc est intervenu sur les ouvrages suivant :

  • En tant que "ingénieur civil", port de pêche voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Bouniceau (ingénieur civil)
    • Gouton (ingénieur civil)
    • Cancelloni (ingénieur civil)
    • Delorme (ingénieur civil)
  • En tant que "ingénieur civil", 1096 : première mention écrite du port. Vers 1475, l'évêque de Bayeux, Louis de Harcourt, seigneur du lieu, fait construire deux môles et creuser deux bassins, l'un d'échouage, l'autre de chasse. En 1629, les habitants demandent le rétablissement des bassins, ce qui signifie qu'ils sont alors comblés et remplacés par des cales. port de pêche voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Bouniceau (ingénieur civil)
    • Gouton (ingénieur civil)
    • Cancelloni (ingénieur civil)
    • Delorme (ingénieur civil)
  • En tant que "ingénieur civil", site d'écluse de Belle Poule voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Caillaux e. (ingénieur civil)
  • En tant que "ingénieur civil", site d'écluse de Bootz voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Caillaux (ingénieur civil)
    • Chemin (ingénieur civil)
    • Lahougue (ingénieur civil)
  • En tant que "ingénieur civil", site d'écluse de Laval voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Dupuy (ingénieur civil)
    • Voinchet (ingénieur civil)
  • En tant que "ingénieur civil", On appelle Maine, la partie inférieure de la Mayenne, en aval du confluent de la Sarthe. Cette partie, ainsi que celle qui s'étend jusqu'à Montreuil-Belfroi, est navigable naturellement; mais, en amont de ce dernier point, la navigation est artificielle. site d'écluse de Boisseau voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Caillaux e. (ingénieur civil)
    • Moreau (ingénieur civil)

Les localités suivantes sont concernées par Leblanc :

Leblanc est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1251 : (...) sesseur connu, vers 1200, est Barthélémy du Plessis. Il appartient ensuite à la famille de Bueil de 1251 à 1389, puis à la famille de Villeblanche jusqu'en 1557, à laquelle succède la famille du Bois jus (...).

  • En 1389 : (...) connu, vers 1200, est Barthélémy du Plessis. Il appartient ensuite à la famille de Bueil de 1251 à 1389, puis à la famille de Villeblanche jusqu'en 1557, à laquelle succède la famille du Bois jusqu'à l (...).

  • En 1443 : (...) istie attenante au nord, porte sur ses clefs de voûte, les armes de G. de la Villeblance, prieur en 1443. (...).

  • En 1557 : (...) ppartient ensuite à la famille de Bueil de 1251 à 1389, puis à la famille de Villeblanche jusqu'en 1557, à laquelle succède la famille du Bois jusqu'à la fin du 17e siècle. En 1716, Antoine-Pierre de Bu (...).

  • En 1654 : (...) le ; restaurée en 1777, date portée, par Leblanc ; nef construite au 14e siècle ; portail nord daté 1654 ; sacristie construite au 19e siècle ; église restaurée après 1918 ; la face sud de la tour porte d (...).

  • En 1681 : (...) censier qu'il restaura également en 1617. Ruinée en 1636 par les Hongrois, la grange fut relevée en 1681 et en 1705. Le 14 avril 1791, la ferme fut adjugée pour 28000 livres à Louis Leblanc, ancien receve (...).

  • En 1683 : (...) r et nef 16e siècle, sacristie nord et élévation ouest (portail, clocher) 17e siècle. Appartient en 1683 à Geffroy de Villeblanche, également propriétaire du manoir de Pencleu (même commune) ; des foires (...).

  • En 1705 : (...) il restaura également en 1617. Ruinée en 1636 par les Hongrois, la grange fut relevée en 1681 et en 1705. Le 14 avril 1791, la ferme fut adjugée pour 28000 livres à Louis Leblanc, ancien receveur des fina (...).

  • En 1716 : (...) illeblanche jusqu'en 1557, à laquelle succède la famille du Bois jusqu'à la fin du 17e siècle. En 1716, Antoine-Pierre de Bueil, lieutenant général des armées du roi, en devient propriétaire et le vend, (...).

  • En 1763 : (...) Le château de Bouges fut construit entre 1763 et 1770, pour Charles Leblanc de Marnaval, fermier des forges de Clavières, près d'Ardentes (Indre (...).

  • En 1770 : (...) Le château de Bouges fut construit entre 1763 et 1770, pour Charles Leblanc de Marnaval, fermier des forges de Clavières, près d'Ardentes (Indre), et di (...).

  • En 1777 : (...) Tour construite au 12e siècle ; restaurée en 1777, date portée, par Leblanc ; nef construite au 14e siècle ; portail nord daté 1654 ; sacristie const (...).

  • En 1791 : (...) ent en 1617. Ruinée en 1636 par les Hongrois, la grange fut relevée en 1681 et en 1705. Le 14 avril 1791, la ferme fut adjugée pour 28000 livres à Louis Leblanc, ancien receveur des finances de Briey ; tr (...).

  • En 1793 : (...) t posséde une chapelle privée, toujours en place. D'après le procès verbal d'estimation dressé en 1793, le manoir de Kerguen est déjà déclassé en ferme. René-Louis-Félicité Geffroy de Villeblanche loue (...).

  • En 1793 : (...) t posséde une chapelle privée, toujours en place. D'après le procès verbal d'estimation dressé en 1793, le manoir de Kerguen est déjà déclassé en ferme. René-Louis-Félicité Geffroy de Villeblanche loue (...).

  • En 1828 : (...) architecte parisien Alexandre Bourla, à l'étage de la halle au blé dont la construction, achevée en 1828, était due à l'architecte auxerrois E. Leblanc (dont les plans avaient été revus et modifiés par M. (...).

  • En 1844 : (...) projet a été établi par l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées Voinchet. Il a été modifié en 1844 et 1845. Les travaux, suivis par l'ingénieur Leblanc, ont été menés par les entrepreneurs Victor P (...).

  • En 1844 : (...) Eglise construite par l'architecte Leblanc, avec inscription d'inauguration datée 1844 (...).

  • En 1844 : (...) tard aux Noël puis aux Leblanc Barbedienne, fut bâti au début du 19e siècle. La gare est ouverte de 1844 à 1853, puis à partir de 1914. Nouvelle mairie construite en 1868 et agrandie en 1883. Occupation a (...).

  • En 1845 : (...) été établi par l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées Voinchet. Il a été modifié en 1844 et 1845. Les travaux, suivis par l'ingénieur Leblanc, ont été menés par les entrepreneurs Victor Peltier e (...).