Gamard

partagez vos connaissances sur cet acteur du patrimoine

Vous connaissez cet Acteur du patrimoine, vous pouvez rédiger une description, founir une bio qui apparaîtra ici après modération en cliquant ici.

maître de l'oeuvre Gamard

Gamard est intervenu sur les ouvrages suivant :

  • En tant que "maître de l'oeuvre", La partie de l'église de Saint Sulpice qui fut abattue en 1646 était la plus ancienne : mais comme il n'en est point resté de dessin, on ne peut pas dire précisément de quel siècle elle était ; on peut conjecturer seulement qu'elle était du XIIIe siècle. Eglise Saint-Sulpice voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Oppenordt gilles marie (architecte)
    • Servandoni (maître de l'oeuvre)
  • En tant que "maître de l'oeuvre", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Hôpital Laënnec' à paris 7eme arrondissement (paris 75007). Hôpital Laënnec voir la fiche.

Les localités suivantes sont concernées par Gamard :

Gamard est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1623 : (...) nt de carmes établi en 1618 dans une partie du manoir appelé le Séjour du roi. Eglise édifiée entre 1623 et 1628 par l'architecte Christophe Gamard. Couvent supprimé en 1791. A partir de 1820, installatio (...).

  • En 1628 : (...) rmes établi en 1618 dans une partie du manoir appelé le Séjour du roi. Eglise édifiée entre 1623 et 1628 par l'architecte Christophe Gamard. Couvent supprimé en 1791. A partir de 1820, installation d'une (...).

  • En 1634 : (...) ns fortune ni famille. Les plans sont réalisés par l'architecte Gamard et les travaux s'étendent de 1634 à 1757. Deux ensembles de bâtiments en croix de chaque côté d'une chapelle centrale. Evacué en 1871 (...).

  • En 1757 : (...) une ni famille. Les plans sont réalisés par l'architecte Gamard et les travaux s'étendent de 1634 à 1757. Deux ensembles de bâtiments en croix de chaque côté d'une chapelle centrale. Evacué en 1871, l'hôp (...).

  • En 1791 : (...) r du roi. Eglise édifiée entre 1623 et 1628 par l'architecte Christophe Gamard. Couvent supprimé en 1791. A partir de 1820, installation d'une fonderie, d'une forge à l'anglaise construite en 1823, d'une (...).

  • En 1820 : (...) difiée entre 1623 et 1628 par l'architecte Christophe Gamard. Couvent supprimé en 1791. A partir de 1820, installation d'une fonderie, d'une forge à l'anglaise construite en 1823, d'une chaudronnerie en 1 (...).

  • En 1832 : (...) Le moulin à papier, attesté en 1832 et possédé par la veuve Gamard, est réglementé par arrêté du 14 décembre 1875. Reconstruit en 1877 (...).

  • En 1868 : (...) Le 1er mai 1867 est posée la première pierre du sanctuaire, par Mère Marie de la Croix. En 1867 et 1868, des litiges opposent la communauté avec l'entrepreneur Gamard, demeurant à Montauban mais résidan (...).

  • En 1869 : (...) epreneur Gamard, demeurant à Montauban mais résidant à La Souterraine pour la durée des travaux. En 1869, sont mises en place les statues ornant la façade de la chapelle, offertes par différentes communau (...).

  • En 1875 : (...) à papier, attesté en 1832 et possédé par la veuve Gamard, est réglementé par arrêté du 14 décembre 1875. Reconstruit en 1877 pour mademoiselle Marie Dubos (date et inscription portée sur le bâtiment du m (...).

  • En 1877 : (...) 1832 et possédé par la veuve Gamard, est réglementé par arrêté du 14 décembre 1875. Reconstruit en 1877 pour mademoiselle Marie Dubos (date et inscription portée sur le bâtiment du moulin) , il est loué (...).

  • En 1887 : (...) Logis construit en 1887 pour M. Gamard (n'a pas pu être visité) (...).