Coignet

partagez vos connaissances sur cet acteur du patrimoine

Vous connaissez cet Acteur du patrimoine, vous pouvez rédiger une description, founir une bio qui apparaîtra ici après modération en cliquant ici.

ingénieur civil, entrepreneur Coignet

Coignet est intervenu sur l'ouvrage suivant :

  • En tant que "ingénieur civil, entrepreneur", Gare, Pont, Tunnel dits Viaduc des Brillants, Gare de Meudon Val Fleury voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Rabut (ingénieur civil)
    • Veysseyre (entrepreneur)
    • Lhermitte (entrepreneur)
    • Hennebique françois (ingénieur civil, entrepreneur)

La localité suivante est concernée par Coignet :

Coignet est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1853 : (...) de l'ancienne usine Coignet est l'un des premiers édifices au monde à avoir été construit en béton (1853). Le procédé qu'utilise l'industriel lyonnais François Coignet pour cette construction "béton pisé (...).

  • En 1866 : (...) béton selon le procédé Coignet, couvrement par un système de pendentifs à nervures métalliques. En 1866, création de la paroisse du Vésinet par Napoléon III. En 1896, ajout d'une sacristie dans l'axe d (...).

  • En 1870 : (...) Cet édifice en béton, construit vers 1870, était destiné au logement des ouvriers de l'ancienne usine Coignet ; lien indissociable avec les a (...).

  • En 1946 : (...) Maison individuelle française de 4 pièces construite entre mai 1946 et mars 1947 sous la direction de l'architecte Clarac par la Société nouvelle Hubert Coignet (56, r (...).

  • En 1947 : (...) Maison individuelle française de 4 pièces construite entre mai 1946 et mars 1947 sous la direction de l'architecte Clarac par la Société nouvelle Hubert Coignet (56, rue de Lisbonn (...).

  • En 1979 : (...) Couvent, il fut sous la Restauration la résidence du général Chabran, alors maire de Cavaillon. En 1979 l'architecte Jean Coignet en fit la maison de retraite Saint-Martin, avec le corps de bâtiment adja (...).

  • En 1980 : (...) nt d'école supérieure de filles jusqu'en 1924. Après un demi-siècle de désaffectation, les années 1980 ont vu leur restauration par l'architecte Jean Coignet en vue de l'établissement du centre cultur (...).