Abbé

partagez vos connaissances sur cet acteur du patrimoine

Vous connaissez cet Acteur du patrimoine, vous pouvez rédiger une description, founir une bio qui apparaîtra ici après modération en cliquant ici.

architecte Abbé

Abbé est intervenu sur les ouvrages suivant :

  • En tant que "architecte", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Eglise Paroissiale Saint-Etienne' à fougere (maine et loire 49150). Eglise Paroissiale Saint-Etienne voir la fiche.
  • En tant que "architecte", Eglise Paroissiale Saint Méen voir la fiche.
  • En tant que "architecte", Eglise Paroissiale Saint-Saturnin voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Gravay guillaume (architecte)
  • En tant que "architecte", Chapelle Saint-Joseph voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Martin paul (entrepreneur)
  • En tant que "architecte", Chapelle Saint-Maur voir la fiche.
  • En tant que "architecte", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'église paroissiale Saint-Pierre.' à chey (deux sevres 79120). église paroissiale Saint-Pierre. voir la fiche.
  • En tant que "architecte", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Château de Chitré' à vouneuil sur vienne (vienne 86210). Château de Chitré voir la fiche.

Les localités suivantes sont concernées par Abbé :

Abbé est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1002 : (...) rée, en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée (...).

  • En 1018 : (...) Première église construite au 11e siècle (charte de Richard II en 1018) ; dépendait de l'abbé Saint-Ouen de Rouen, puis du seigneur du lieu. L'édifice actuel fut constr (...).

  • En 1025 : (...) ne et de Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la recons (...).

  • En 1025 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1025 : (...) Construite vers 1025 par l'abbé de Saint-Cyprien de Poitiers ; très remaniée ces dernières années (...).

  • En 1026 : (...) Fondée au 11e siècle ; l'abbé de Fécamp en avait le patronage (un acte de 1026 fait mention de sa donation à l'abbaye par Richard II, duc de Normandie). Aucun vestige ne subsiste (...).

  • En 1026 : (...) et travaux divers par René Martin en 1902. Patronage : l'abbé de Jumièges (Seine-Maritime) depuis 1026 par don du duc Richard II (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1031 : (...) Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la reconstruction (...).

  • En 1031 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1032 : (...) ouvelle consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée (...).

  • En 1032 : (...) en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée à l'é (...).

  • En 1036 : (...) En 1036, Cournanel apparaît dans une donation de Roger comte de Béziers et de Carcassonne en faveur de l'abbaye de Saint Polycarpe et de son abbé Anchius. (...).

  • En 1040 : (...) Abbaye rétablie par le comte de Breteuil vers 1040. Chapelle de l'abbé de la fin du 13e ou du début du 14e siècle (pavement du 14e siècle en terre cu (...).

  • En 1042 : (...) consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée en 1084 (...).

  • En 1055 : (...) Le prieuré bénédictin de Sail-sous-Couzan est mentionné en 1055 dans la charte de fondation du prieuré de Marcigny (Saône-et-Loire) par Hugues de Semur, abbé de Cl (...).

  • En 1056 : (...) était déjà protégée par une enceinte au 9e siècle. Elle fut fortifiée (en dur) par l'abbé Samuel (1056-1098) , grâce à un labeur de 18 années, ainsi que le rapporte une inscription qui se trouvait dans (...).

  • En 1060 : (...) L'église et le prieuré de Marcilly sont donnés à l'abbé de Savigny vers 1060-1080 : le transept, la croisée, les absidioles, la coupole et le premier niveau du clocher pourraie (...).

  • En 1060 : (...) ait de l'abbaye de la Chaise-Dieu, à la suite d'une donation de Raoul Passeron de Saint-Sauves vers 1060, selon l'abbé Gerbeau. L'abside en pierre de taille régulière pourrait dater de la fin du 12e ou du (...).


maître d'oeuvre Abbé

Abbé est intervenu sur l'ouvrage suivant :

Les localités suivantes sont concernées par Abbé :

Abbé est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1002 : (...) rée, en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée (...).

  • En 1018 : (...) Première église construite au 11e siècle (charte de Richard II en 1018) ; dépendait de l'abbé Saint-Ouen de Rouen, puis du seigneur du lieu. L'édifice actuel fut constr (...).

  • En 1025 : (...) ne et de Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la recons (...).

  • En 1025 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1025 : (...) Construite vers 1025 par l'abbé de Saint-Cyprien de Poitiers ; très remaniée ces dernières années (...).

  • En 1026 : (...) Fondée au 11e siècle ; l'abbé de Fécamp en avait le patronage (un acte de 1026 fait mention de sa donation à l'abbaye par Richard II, duc de Normandie). Aucun vestige ne subsiste (...).

  • En 1026 : (...) et travaux divers par René Martin en 1902. Patronage : l'abbé de Jumièges (Seine-Maritime) depuis 1026 par don du duc Richard II (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1031 : (...) Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la reconstruction (...).

  • En 1031 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1032 : (...) ouvelle consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée (...).

  • En 1032 : (...) en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée à l'é (...).

  • En 1036 : (...) En 1036, Cournanel apparaît dans une donation de Roger comte de Béziers et de Carcassonne en faveur de l'abbaye de Saint Polycarpe et de son abbé Anchius. (...).

  • En 1040 : (...) Abbaye rétablie par le comte de Breteuil vers 1040. Chapelle de l'abbé de la fin du 13e ou du début du 14e siècle (pavement du 14e siècle en terre cu (...).

  • En 1042 : (...) consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée en 1084 (...).

  • En 1055 : (...) Le prieuré bénédictin de Sail-sous-Couzan est mentionné en 1055 dans la charte de fondation du prieuré de Marcigny (Saône-et-Loire) par Hugues de Semur, abbé de Cl (...).

  • En 1056 : (...) était déjà protégée par une enceinte au 9e siècle. Elle fut fortifiée (en dur) par l'abbé Samuel (1056-1098) , grâce à un labeur de 18 années, ainsi que le rapporte une inscription qui se trouvait dans (...).

  • En 1060 : (...) L'église et le prieuré de Marcilly sont donnés à l'abbé de Savigny vers 1060-1080 : le transept, la croisée, les absidioles, la coupole et le premier niveau du clocher pourraie (...).

  • En 1060 : (...) ait de l'abbaye de la Chaise-Dieu, à la suite d'une donation de Raoul Passeron de Saint-Sauves vers 1060, selon l'abbé Gerbeau. L'abside en pierre de taille régulière pourrait dater de la fin du 12e ou du (...).


maître de l'oeuvre Abbé

Abbé est intervenu sur les ouvrages suivant :

  • En tant que "maître de l'oeuvre", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Eglise' à maiche (doubs 25120). Eglise voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Bassignot etienne (maître de l'oeuvre)
  • En tant que "maître de l'oeuvre", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Chapelle Sainte-Thérèse' à fougeres (ille et vilaine 35300). Chapelle Sainte-Thérèse voir la fiche.
  • En tant que "maître de l'oeuvre", Eglise Saint-Nicolas voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Vautrin de nancy (maître de l'oeuvre)
  • En tant que "maître de l'oeuvre", Patrimoine classé, étudié ou inscrit dit 'Abbaye de Chanoines Réguliers de Saint-Augustin Notre-Dame-de-L'Assomption, de Feuillants' à abondance (haute savoie 74360). Abbaye de Chanoines Réguliers de Saint-Augustin Notre-Dame-de-L'Assomption, de Feuillants voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Jaquerio giacomo (atelier de peintre)
    • Casimir vicario (peintre)
    • Revel j.s. (architecte départemental)
  • En tant que "maître de l'oeuvre", Calvaire voir la fiche.
  • En tant que "maître de l'oeuvre", Eglise Paroissiale Sainte-Anne voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Dodemberger père (maître de l'oeuvre)
  • En tant que "maître de l'oeuvre", établissement de bienfaisance Saint-Gabriel dit asile Margaine ou maison de l' Ange Gabriel voir la fiche.

Les localités suivantes sont concernées par Abbé :

Abbé est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1002 : (...) rée, en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée (...).

  • En 1018 : (...) Première église construite au 11e siècle (charte de Richard II en 1018) ; dépendait de l'abbé Saint-Ouen de Rouen, puis du seigneur du lieu. L'édifice actuel fut constr (...).

  • En 1025 : (...) ne et de Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la recons (...).

  • En 1025 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1025 : (...) Construite vers 1025 par l'abbé de Saint-Cyprien de Poitiers ; très remaniée ces dernières années (...).

  • En 1026 : (...) Fondée au 11e siècle ; l'abbé de Fécamp en avait le patronage (un acte de 1026 fait mention de sa donation à l'abbaye par Richard II, duc de Normandie). Aucun vestige ne subsiste (...).

  • En 1026 : (...) et travaux divers par René Martin en 1902. Patronage : l'abbé de Jumièges (Seine-Maritime) depuis 1026 par don du duc Richard II (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1031 : (...) Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la reconstruction (...).

  • En 1031 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1032 : (...) ouvelle consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée (...).

  • En 1032 : (...) en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée à l'é (...).

  • En 1036 : (...) En 1036, Cournanel apparaît dans une donation de Roger comte de Béziers et de Carcassonne en faveur de l'abbaye de Saint Polycarpe et de son abbé Anchius. (...).

  • En 1040 : (...) Abbaye rétablie par le comte de Breteuil vers 1040. Chapelle de l'abbé de la fin du 13e ou du début du 14e siècle (pavement du 14e siècle en terre cu (...).

  • En 1042 : (...) consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée en 1084 (...).

  • En 1055 : (...) Le prieuré bénédictin de Sail-sous-Couzan est mentionné en 1055 dans la charte de fondation du prieuré de Marcigny (Saône-et-Loire) par Hugues de Semur, abbé de Cl (...).

  • En 1056 : (...) était déjà protégée par une enceinte au 9e siècle. Elle fut fortifiée (en dur) par l'abbé Samuel (1056-1098) , grâce à un labeur de 18 années, ainsi que le rapporte une inscription qui se trouvait dans (...).

  • En 1060 : (...) L'église et le prieuré de Marcilly sont donnés à l'abbé de Savigny vers 1060-1080 : le transept, la croisée, les absidioles, la coupole et le premier niveau du clocher pourraie (...).

  • En 1060 : (...) ait de l'abbaye de la Chaise-Dieu, à la suite d'une donation de Raoul Passeron de Saint-Sauves vers 1060, selon l'abbé Gerbeau. L'abside en pierre de taille régulière pourrait dater de la fin du 12e ou du (...).


verrier Abbé

Abbé est intervenu sur l'ouvrage suivant :

  • En tant que "verrier", Chambrerie de Béthisy-Saint-Pierre voir la fiche.
    Autre(s) personage(s) associé(s) à l'édifice
    • Lévêque (maître verrier)

Les localités suivantes sont concernées par Abbé :

Abbé est cité dans les frises chronoligique : 

  • En 1002 : (...) rée, en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée (...).

  • En 1018 : (...) Première église construite au 11e siècle (charte de Richard II en 1018) ; dépendait de l'abbé Saint-Ouen de Rouen, puis du seigneur du lieu. L'édifice actuel fut constr (...).

  • En 1025 : (...) ne et de Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la recons (...).

  • En 1025 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1025 : (...) Construite vers 1025 par l'abbé de Saint-Cyprien de Poitiers ; très remaniée ces dernières années (...).

  • En 1026 : (...) Fondée au 11e siècle ; l'abbé de Fécamp en avait le patronage (un acte de 1026 fait mention de sa donation à l'abbaye par Richard II, duc de Normandie). Aucun vestige ne subsiste (...).

  • En 1026 : (...) et travaux divers par René Martin en 1902. Patronage : l'abbé de Jumièges (Seine-Maritime) depuis 1026 par don du duc Richard II (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1030 : (...) le plus vaste commencée vers l'an mil (crypte, piliers de la nef) par l'abbé Teuton et dédicacée en 1030. Chapelle Notre-Dame-des-Miracles et cloître avec statues-colonnes construits milieu 12e siècle. Co (...).

  • En 1031 : (...) Saint-Guilhem-le-Désert. C'est un ouvrage parfaitement daté du début du 11e siècle (entre 1025 et 1031) . Construit à l'initiative des abbés des deux abbayes voisines, il appartient à la reconstruction (...).

  • En 1031 : (...) D'après le cartulaire de Gellone, construction entre 1025 et 1031, suivant un accord conclu entre l'abbé d'Aniane et l'abbé de Gellone (...).

  • En 1032 : (...) ouvelle consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée (...).

  • En 1032 : (...) en 989, par l'abbé Gisalharius (985-989) . D'après l'historien Gaspar Reusch, l'abbé Liuthard (1002-1032) fit faire des travaux au couvent. L'inscription de la porte romane qui en provient, déplacée à l'é (...).

  • En 1036 : (...) En 1036, Cournanel apparaît dans une donation de Roger comte de Béziers et de Carcassonne en faveur de l'abbaye de Saint Polycarpe et de son abbé Anchius. (...).

  • En 1040 : (...) Abbaye rétablie par le comte de Breteuil vers 1040. Chapelle de l'abbé de la fin du 13e ou du début du 14e siècle (pavement du 14e siècle en terre cu (...).

  • En 1042 : (...) consécration de l'église a lieu en 943 ; un clocher porche est ajouté vers 970 puis, entre 1032 et 1042 l'abbé Gerbert entreprend la réfection de l'abbaye dont l'église est à nouveau consacrée en 1084 (...).

  • En 1055 : (...) Le prieuré bénédictin de Sail-sous-Couzan est mentionné en 1055 dans la charte de fondation du prieuré de Marcigny (Saône-et-Loire) par Hugues de Semur, abbé de Cl (...).

  • En 1056 : (...) était déjà protégée par une enceinte au 9e siècle. Elle fut fortifiée (en dur) par l'abbé Samuel (1056-1098) , grâce à un labeur de 18 années, ainsi que le rapporte une inscription qui se trouvait dans (...).

  • En 1060 : (...) L'église et le prieuré de Marcilly sont donnés à l'abbé de Savigny vers 1060-1080 : le transept, la croisée, les absidioles, la coupole et le premier niveau du clocher pourraie (...).

  • En 1060 : (...) ait de l'abbaye de la Chaise-Dieu, à la suite d'une donation de Raoul Passeron de Saint-Sauves vers 1060, selon l'abbé Gerbeau. L'abside en pierre de taille régulière pourrait dater de la fin du 12e ou du (...).